Arrivée à Nouakchott du président des FLAM

Flam et AzizSamba Thiam, président des Forces de Libération Africaine de Mauritanie (FLAM) est rentré à Nouakchott, mardi en début d’après midi.

Le leader des FLAM est rentré à bord d’un appareil de la compagnie aérienne nationale en provenance de Dakar, en compagnie du porte-parole du même mouvement, Kaw Touré, après une trentaine d’année d’exil.

Il a été accueilli par une foule nombreuse au sein de laquelle on notait la présence d’hommes politiques proche de la mouvance nationaliste négro mauritanienne.

Après sa descente d’avion, Mr Thiam a exprimé toute son émotion du fait « d’un accueil chaleureux qui prouve que nos 23 années d’exil n’ont pas été vaines ».

Les FLAM dénoncent « le racisme d’état en Mauritanie » et réclame « un partage équitable des responsabilités politiques et des ressources économiques de la Mauritanie entre les communautés maures et noires ».

Suite à la publication du « Manifeste du négro mauritanien opprimé » en avril 1986, les présumés dirigeants du mouvement ont été arrêtés, jugés et condamnés à de lourdes peines de prison.

Plusieurs de ces responsables sont morts du fait de mauvaises conditions de détention.

L’épisode de la publication du manifeste des FLAM est le point de départ d’une longue chasse des cadres négro mauritaniens de la part du régime de Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge