Arrivée discrète de DSK à l’ouverture du procès du Carlton à Lille

Dominique Strauss-Kahn a évité les médiasRFI : Dominique Strauss-Kahn comparaît ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lille où il fait partie des 14 prévenus jugés pendant 3 semaines dans le cadre de l’affaire de proxénétisme présumé dans le dossier dit du Carlton. Dominique Strauss-Kahn n’est pas arrivé par l’entrée principale du palais de justice, mais par une entrée à l’abri des regards et des médias.

L’audience a débuté dans une salle du tribunal correctionnel de Lille véritablement bondée. Les journalistes sont nombreux et le public également.Au premier rang, sur le banc des accusés, figurent les 14 prévenus avec par ordre d’apparition, Dominique Strauss-Kahn, costume sombre, dont la veste peine à masquer un ventre particulièrement proéminent.

A ses côtés, Fabrice Pazkowski, le chef d’entreprise lillois, l’ami libertin qui a organisé les parties fines à Paris et Washington. Les deux hommes sont visiblement heureux de se retrouver. Ils sont tout sourire et ne cessent de chuchoter.

Toujours sur le banc des accusés, Dominique Alderweireld alias « Dodo  la Saumure »,proxénète de profession, est accompagné de sa femme Béatrice, une blonde platine, elle aussi poursuivie. Il y a également David Roquet, l’ancien cadre d’Eiffage, et l’ancien commissaire Lagarde, tous deux compagnons de Dominique Strauss-Kahnlors des soirées de débauche.

Le tribunal, présidé par Bernard Lemaire,va maintenant purger certains incidents de procédure. Les avocats de la défense ont déposé une requête en nullité. Ils estiment que l’enquête à l’origine de l’affaire repose sur des écoutes illégales. Et ils espèrent obtenir un renvoi du procès. Le tribunal a toutefois déjà rejeté la demande de huis clos formée par les prostituées qui se sont portées parties civiles.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge