Arrivée d’observateurs étrangers et préparatifs du dispositif sécuritaire pour les élections

A moins d’une semaine, la Mauritanie sera « délivrée » par la voie des urnes d’unevotante crise politique qui a longtemps duré. Un avis que ne partage pas la Coordination de l’opposition démocratique (COD), coalition de dix partis qui pensent que les élections municipales et législatives du 23 novembre prochain, qui se font sans eux, n’est que pure mascarade.

Dans ce cadre, les présidents et membres des bureaux de vote ont été désignés alors que des observateurs indépendants envoyés par l’Union africaine (UA) sont déjà arrivés à Nouakchott.

D’autre part, les forces armées et de sécurité ont élevé à la couleur orange les mesures prises pour assurer le meilleur déroulement possible à ces élections boycottées par la COD et dont la transparence est de plus en plus mises en cause par des partis de l’opposition modérée.

Source : Elhourriya

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge