Assemblée Nationale : Session extraordinaire imminente

ASSEMB1

Des sources spéciales citées par Al Akhbar rapportent que le président Mohamed Ould Abdel Aziz  prévoit de convoquer la semaine prochaine une session extraordinaire du parlement à quelques jours de la clôture de la première session ordinaire de la chambre basse le 27 janvier 2014 sans que l’ordre du jour pour lequel l’assemblée a été convoquée ne soit approuvé. Parmi les points importants de cet ordre du jour, il y avait l’approbation de l’exercice budgétaire 2014 qui devra encore attendre. Selon les sources précitées, plusieurs facteurs expliquent le retard d’adoption de ce budget dont entre autres : Retard de l’organisation du second tour des élections de novembre 2013, le retard de la formation du nouveau gouvernement et celui de la mise en place des structures de l’Assemblée Nationale. Cette situation a considérablement gêné les autorités exécutives qui s’empresseraient, à travers une session extraordinaire, de colmater les brèches. Certains constitutionnalistes commencent à débattre sur la «dépense » de ce budget hors la loi depuis le début de l’année en cours. La session ordinaire, qui vient de prendre fin, a été convoquée le 29 janvier 2014 et devait discuter du projet de loi initiale des finances, de la loi de finances rectificative 2013 en plus d’autres projets de loi et de conventions qui ont été renvoyées à plus tard. La prochaine session extraordinaire devrait normalement adopter tous ces textes de loi. En attendant, le gouvernement se complaît à « travailler » sans tenir grand compte d’une quelconque légalité.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge