Atar : Assainissement / pavage VS pluie – [Reportage photos]

Le projet assainissement /pavage que viennent de réaliser les sociétés Macoba TP (Mauritanie) et Franjuan (Espagne), pour le compte de la mairie d’Atar a incontestablement dépoussiéré, aéré et embellit la capitale du tourisme.Cependant sa réalisation n’a pas manque d’enregistrer quelques ratés. C’est ainsi que certaines zones dénivelées du goudron ont accueilli des flaques d’eau en plusieurs endroits de la ville, tandis que des caniveaux de drainage d’eau mal inclinés ont refoulé l’eau a l’extérieur.

ATAR aprés une pluie

Mercredi dernier 32 mm de pluie se sont abattus en moins de 2 heures sur la ville d’Atar. De quoi tester le tout nouveau projet d’assainissement de la ville qui a couté plus de un milliard d’Ouguiyas, financés par la banque mondiale, dans le cadre du Plan de Développement Urbain ( PDU ) des capitales régionales.

Aujourd’hui, grâce a ce projet en cours de finition, la ville d’Atar offre aux visiteurs une belle image de propreté et modernisme : Trottoirs larges en pierres multi couleurs, goudron propre et complet, banquettes de repos, parkings de stationnement, placettes publiques panoramiques, éclairage suffisant, peinture de sécurité e bordure de route, facilite de nettoyage et entretien…

Il n’en demeure pas moins que bien des choses restent a faire notamment les corrections a apporter a toutes les anomalies et manquements constates par suite de la pluie. Dans ce cadre il est important que le département de l’Urbanisme qui pilote le projet, implique les services de l’hydraulique et assainissement, premiers concernes et meilleurs connaisseurs de ce genre de travaux.

Les plus importantes modifications a faire sont visibles au niveau de l’entrée du palais de justice ,la route goudronnée reliant les bureaux de la Moughataa au marche central et Le projet assainissement /pavage que viennent de réaliser les sociétés Macoba TP (Mauritanie) et Franjuan (Espagne), pour le compte de la mairie d’Atar a incontestablement dépoussiéré, aéré et embellit la capitale du tourisme.

Cependant sa réalisation n’a pas manque d’enregistrer quelques ratés. C’est ainsi que certaines zones dénivelées du goudron ont accueilli des flaques d’eau en plusieurs endroits de la ville, tandis que des caniveaux de drainage d’eau mal inclinés ont refoulé l’eau a l’extérieur.

Mercredi dernier 32 mm de pluie se sont abattus en moins de 2 heures sur la ville d’Atar. De quoi tester le tout nouveau projet d’assainissement de la ville qui a couté plus de un milliard d’Ouguiyas, financés par la banque mondiale, dans le cadre du Plan de Développement Urbain (PDU) des capitales régionales.

Aujourd’hui, grâce a ce projet en cours de finition, la ville d’Atar offre aux visiteurs une belle image de propreté et modernisme : Trottoirs larges en pierres multi couleurs, goudron propre et complet, banquettes de repos, parkings de stationnement, placettes publiques panoramiques, éclairage suffisant, peinture de sécurité e bordure de route, facilite de nettoyage et entretien….

Il n’en demeure pas moins que bien des choses restent a faire notamment les corrections a apporter a toutes les anomalies et manquements constates par suite de la pluie. Dans ce cadre il est important que le département de l’Urbanisme qui pilote le projet, implique les services de l’hydraulique et assainissement, premiers concernes et meilleurs connaisseurs de ce genre de travaux. Les plus importantes modifications a faire sont visibles au niveau de l’entrée du palais de justice ,la route goudronnée reliant les bureaux de la Moughataa au marche central et celle passant entre les petites maisons blanches et l’ancienne station Sakaly frères.

Au niveau des caniveaux de drainage d’eau , tout le réseau Sud Ouest compris entre le commissariat de police et le marche Ainina nécessite des travaux correctifs supplémentaires. Les fosses réceptives dans la BTeihit Agnomrit , devant la maison de Nine Mint abdoullah et entre la mairie et le PDDO sont a aménager autrement. Une fois ces travaux réalisés , la ville d’Atar serait la 1ere capitale regionale a profiter d’un assainissement celle passant entre les petites maisons blanches et l’ancienne station Sakaly frères.

Au niveau des caniveaux de drainage d’eau , tout le réseau Sud Ouest compris entre le commissariat de police et le marche Ainina nécessite des travaux correctifs supplémentaires. Les fosses réceptives dans la BTeihit Agnomrit , devant la maison de Nine Mint abdoullah et entre la mairie et le PDDO sont a aménager autrement. Une fois ces travaux réalisés , la ville d’Atar serait la 1ere capitale regionale a profiter d’un assainissement positif.

Ely Salem Khayar

RIMWEB VOUS Y MÈNE EN IMAGES…


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind