Atelier de Contribution de la Société civile dans la prévention des conflits

societecivileconflit

L’Organisation Mauritanienne pour l’Assistance, la Solidarité Sociale et l’Appui à la Protection de l’Environnement(OMASSAPE) et la Coordination des Organisations de la Société Civil ont organisé un atelier du 10 & 12 à l’hôtel Wissal avec l’appui du PNUD.

Cette rencontre de 3 jours dont la mission  consiste à élaborer un plan stratégique pour « renforcer le rôle de la société civile et améliorer sa contribution en médiation et prévention conflits » a réuni un panel d‘acteurs de la société civile, des imams, et artistes entre autre.

Pour Mohamed Yahya EBA Président OMASSAPE-ong, cet atelier est une continuité du projet « Infrastructure  prioritaire de paix » du PNUD. Une occasion donc de capitaliser des expériences pour « permettre aux Organisations de la société civile de se familiariser avec les outils de préventions et de médiatisations des conflits ».

Cette action a pour finalité globale la mise en œuvre d’activités sur les violences sous toutes ses formes afin de promouvoir une réelle cohésion sociale. Ainsi pour Mamadou Moctar Diallo point focal Société Civile, l’atelier a pour vocation de « soigner les fractures » à travers la mise en place d’un plan d’action, une étude de la situation, une implication des forces vives dont « Je m’engage ».

Au bout de trois jours de débat modéré par Cheikh Saad Boud Kamara qui a promu le concept « cohésion sociale »,  les participants recommandent principalement la formation à l’éducation citoyenne et droits de l‘homme,, l’implication de l’état ,la sensibilisation sur les 9 thématiques reparties en travaux de groupe, l’implication des personnes handicapés, des imams, la traduction du document final en arabe et la mise en place d’un comité de suivi.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge