Atelier de formation au profit de la jeunesse : Outiller et préparer les jeunes en matière de politiques publiques


Préparer et outiller les jeunes sur le processus des politiques de développement est un créneau  important pour faire face aux enjeux socio-atelier de formation de CCD-NDI DU 16 AU 19A NKTT-RIMWEB.NETpolitiques et économiques. C’est dans ce cadre qu’un atelier de formation au profit des jeunes est organisé du 16 au 19 avril à Nouakchott par l’Ong «Citoyennes et Citoyens Debout-CCD » en partenariat avec le NDI (National Democratic institute).

Il s’agit pour ces deux partenaires, de former les jeunes de tout genre sur le leadership, les techniques de plaidoyer, de communication et de développement de politiques publiques.

Près de 40 jeunes issus  de Nouakchott, de Nouadhibou, de Kaédi et de Kiffa participent à cette formation qui vise à les outiller et les préparer au processus des politiques de développement. Il s’agit pour les organisateurs et les participants de faire un diagnostic claire sur les forces et les faiblesses des jeunes, leurs capacités d’influence sur le processus décisionnels nationaux, régionaux et locaux. Les organisateurs ont tenu à initier, appuyer et renforcer les capacités des jeunes dans le cadre d’une intégration aux processus politiques en Mauritanie.  Cet atelier a été un prétexte pour les organisateurs en vue d’engager des réflexions et partant, échanger sur des sujets précis en rapport avec les politiques publiques. Le but recherché est de préparer les jeunes aux techniques de plaidoyer, de communication pour un meilleur suivi des politiques publiques engagées par les pouvoirs publics sous la responsabilité des élus locaux. Des stratégies efficaces et efficientes ont été dégagées pour aider les participants à mieux comprendre les processus politiques à même de s’impliquer dans la gestion et le développement de celles-ci. Les jeunes participants à cet important atelier vont être outillés pour anticiper les conséquences et les risques sur les politiques publiques mais aussi pour prévoir les mesures d’évaluation et de suivi. Des thèmes spécifiques aussi importants que variés ont été parcourus au cours de cet atelier notamment la problématique liée à l’assainissement, l’éducation, le chômage, l’unité nationale et la santé.  L’objectif principal visé est de « contribuer à l’intégration des jeunes dans le processus politique en Mauritanie » affirme Abdoulaye Doudou Sarr, Coordonateur de CCD. Il a précisé que ces jeunes ont été choisis localement  à l’issue d’ateliers de formation sur la citoyenneté, les dispositifs institutionnels et le fonctionnement d’une commune, son rôle et ses responsabilités.  M. Sarr a précisé qu’il y a une parité dans le choix en tenant compte des équilibres socio-communautaires, loin des clivages politiques pour aller dans le sens de l’unité nationale et partant, créer un cadre propice à la cohabitation entre communauté.

Des actions citoyennes en vue

La préparation des jeunes au processus de développement est une condition sine qua non pour envisager des actions citoyennes contribuant efficacement à l’implication de cette catégorie dans le développement. C’est pourquoi, soutient M. Sarr, «les jeunes doivent être préparés au processus de développement». Il a indiqué que des groupes seront constitués pour échanger et approfondir les différents thèmes développés au cours de cet atelier. Ces groupes se prononceront sur ce que les jeunes veulent faire à l’avenir dans ces domaines précis en collaboration avec les élus locaux. Toutefois, les organisateurs ont déploré l’absence de ces élus locaux notamment de l’intérieur (Nouadhibou, Kaédi, Kiffa) où ces derniers ne daignent même pas répondre aux invitations qui leur ont été adressées à l’occasion d’ateliers organisés pour la circonstance.

Au sujet du processus politique, M. Abdoulaye Doudou Sarr, a souligné que «ce projet se poursuivra à Nouakchott et à l’intérieur pour initier les jeunes aux techniques de vote et à l’instruction civique ». Il a également précisé que les jeunes travailleront avec tous les candidats aux différentes élections afin de les interroger sur leurs projets politiques et en retour, proposer les leurs pour une harmonisation des projets de société. Et  M. Sarr, d’affirmer que des débats seront organisé à cet effet.

A l’en croire, «le choix de la catégorie jeune n’est pas fortuit ». Cette frange est victime de tout : esclavage, chômage, discrimination, frustration, exclusion … alors que « les jeunes veulent se communiquer et s’impliquer dans le développement de leur pays ». Pour eux, soutient M. Sarr, « c’est la nation qui compte ».

Badiana

RIMWEB.NET

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Hello there, just became aware of your blog through Google, and found that it’s truly informative. I am gonna watch out for brussels. I’ll appreciate if you continue this in future.
    A lot of people will be benefited from your writing.
    Cheers!
    pmu résultat quinté Articles récents..pmu résultat quintéMy Profile

Exprimez vous!

CommentLuv badge