Atelier de sensibilisation sur les directives volontaires pour la gouvernance foncière responsable

travaux d'un atelier de sensibilisationLes travaux d’un atelier de sensibilisation et de mobilisation des parlementaires sur les directives volontaires pour la gouvernance responsable en matière d’accès à la terre, à la pêche et aux forêts dans le cadre d’une lutte conséquente contre la pauvreté en Mauritanie ont débuté samedi à Nouakchott.
L’atelier, d’une journée, est organisé par les associations pastorales en collaboration avec le fonds international de développement agricole et l’initiative pour la recherche agricole et rurale (IPAR) et vise à informer les députés et les sénateurs du contenu des directives volontaires qui encouragent l’accès des pauvres à la terre, à la pêche et aux forêts dans le cadre d’une lutte conséquente contre la pauvreté dans notre pays et le dialogue entre les différents acteurs dans la vie nationale pour la mise en place d’un outil social garantissant un développement durable.
Le vice président de l’assemblée nationale, le député Yahya Ould sid’El Moustaph a, à cette occasion, souligné que cet atelier vise à sensibiliser les parlementaires sur les directives volontaires pour la gouvernance responsable en matière d’accès à la terre, à la pêche et aux forêts dans le cadre d’une lutte conséquente contre la pauvreté en Mauritanie.
Il a par la suite ajouté que notre pays a oeuvré ces dernières années pour la lutte contre la pauvreté et l’encouragement de l’accès des pauvres à la propriété foncière pour garantir une sécurité alimentaire efficace, ajoutant que ces efforts ont été couronnés par la ratification par notre pays de la convention internationale pour la gouvernance foncière en 2012 aux côtés de 162 pays.
Pour sa part, le président du regroupement national des associations pastorales, M. El Hacen Ould Taleb a indiqué que cet atelier vise à mettre en place un mécanisme de suivi au niveau des deux chambres du parlement par la création d’un comité de coordination pour le suivi des directives volontaires pour un dialogue inclusif entre les différents acteurs de la vie nationale dans le but d’établir une paix sociale pérenne garantissant un développement durable.
Quand au directeur exécutif de l’IPAR, M. Cheikh Oumar Ba, il a souligné la nécessité d’organiser un dialogue sur le plan national pour la gestion pérenne des ressources naturelles en vue d’atteindre une sécurité sociale prometteuse.
Les directives volontaires pour une gouvernance foncière responsable représente une convention internationale ratifiée par 133 pays dont la Mauritanie le 11 mai 2012 à Rome au cours de la session extraordinaire du conseil supérieur de l’alimentation.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge