Atelier régional sur l’échange des expériences entre les OSC et la définition des priorités au développement

Atelier régionalLes travaux d’un atelier régional organisé sur l’échange des expériences entre les organisations de la société civile (OSC), la définition des priorités au développement et l’extension des interventions des organisations concernées dans les différents domaines du développement ont été ouverts jeudi à Nouakchott.
La rencontre, la seconde de son genre dans ce sous-secteur, porte sur la présentation d’une vision globale sur les différents services publics avec l’identification de ceux qui doivent bénéficier de priorité dans le cadre des interventions des OSC.
L’atelier, organisé conjointement par le réseau des OSC pour la promotion de la citoyenneté et le programme de l’Union Européenne d’appui à la société civile et à la culture (PESCC), vise à mettre en exergue le rôle joué par la société civile pour contribuer à la promotion et au développement des différents services publics du pays.
Le directeur des relations avec la société civile au ministère des relations avec le parlement et la société civile, M. Mohameden Ould Horma, a indiqué à cette occasion, que le gouvernement mauritanien, oeuvre, sur instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à renforcer les capacités des acteurs non gouvernementaux afin d’optimiser leur contribution au développement durable généralisé, au profit de la nation et des citoyens.
Cette rencontre vise par ailleurs l’ancrage de la concertation et de l’échange des données et des expériences entre les OSC ainsi qu’à ancrer le partenariat entre tous les acteurs du développement.
Le président du réseau des OSC pour la promotion de la citoyenneté, M. Mahmoud Khairou s’est appesanti dans son discours sur le rôle de la société civile dans la redynamisation et la promotion des différents services publics et l’impulsion de l’action du développement.
Les activités des OSC viennent en complément des efforts déployés par le gouvernement d’où la nécessité pour les deux parties de présenter une vision générale des priorités de développement qui doivent bénéficier de l’intervention.
La responsable du renforcement des capacités des OSC au niveau du Programme PESCC, Mme Esther Gil a souligné, quant à elle, dans son allocution, l’importance de ce type d’atelier d’échange d’expériences entre les différentes OSC afin de renforcer leur rôle dans le développement et de promouvoir les services publics pour améliorer leurs prestations en faveur des citoyens.
Il a rappelé, par ailleurs l’attention accordée par le PESCC au renforcement des capacités de la société civile à travers la formation et la sensibilisation.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge