Atelier sur les directives volontaires sur le foncier en Mauritanie

Rimweb - ContributionLe groupement national des associations pastorales(GNAP) a organisé ce 8 janvier en partenariat avec l’Initiative Prospective Agricole et rurale(IPAR) avec l’appui financier du FIDA un atelier d’information et de formation de la société civile portant sur « la gouvernance foncière inclusive en Mauritanie ».

Ce programme exécuté simultanément dans 4 pays de la sous régions dont la Mauritanie vise la compréhension des directrices volontaires (un accord international signé par 133pays). Des directives dont la portée est «  la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches par une gestion équitable et durable des ressources naturelles ». Ainsi les organisateurs ont pour défis de « bien transmettre le message » sur la l’apport de cette directives qui constituent un outil de gouvernance foncière.

La société civile est ainsi invitée à jouer un rôle important afin de promouvoir les principes de bonne gouvernance locales en évitant les conflits liés au foncier d’où l’enjeu de cette sensibilisation qui va « contribuer à une meilleure gestion foncière » en Mauritanie selon Cheikh Oumar Ba Directeur Exécutif de IPAR qui a parlé aussi de la réforme foncière du Sénégal.

Pour sa part, Dr Ly Ibrahima du GNAP espère que ces outils vont participer à l’ancrage de la paix sociale d’où la tenue de ces échanges sur « la gouvernance foncière responsable ».

Les travaux de cet atelier ont porté aussi sur la présentation du cadre de la gouvernance foncières en Mauritanie et de l’expérience de Maghama sur l’entente foncière.

Cette série d’activité d’information et de formation sur les directives foncières vont se poursuivre en Mars prochain avec les parlementaires comme cibles.

Awa Seydou Traoré

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge