ATT en danger :L’ancien président malien réfugié à l’ambassade du Sénégal

L’ancien président malien Amani Toumani Touré, déposé le 22 mars par un coup d’Etat militaire, est aujourd’hui réfugié à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal à Bamako, a annoncé mercredi le président sénégalais Macky Sall.

S’exprimant lors d’une conférence de presse commune avec Nicolas Sarkozy, il a insisté en outre sur la nécessité de protéger l’intégrité des frontières du Mali et indiqué qu’il fallait pour cela privilégier la négociation avec les touaregs qui se sont emparés de plusieurs villes du nord du pays.

« Aujourd’hui, le Mali est en partition, il est divisé en deux, heureusement les efforts diplomatiques de la Cédéao, appuyée par nos amis européens dont la France, ont permis de revenir à une vie constitutionnelle normale », a-t-il dit en rappelant qu’un Premier ministre venait d’être nommé après la désignation d’un président de transition.

« Malheureusement, il y a eu hier soir de nouveaux développements avec l’arrestation de certains dignitaires (…) et d’autres qui ont été arrêtés, dont nous souhaitons la libération immédiate », a ajouté Macky Sall.

Evoquant le sort d’Amadou Toumani Touré, il a indiqué qu’il était « en ce moment sur le territoire de la résidence de l’ambassade du Sénégal à Bamako. »

Il a déclaré que la Cédéao (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) devait travailler à la recherche de « mécanismes pour que le Mali soit un et indivisible ».

« Comment y arriver ? C’est la question qu’on peut se poser. Faut-il une action militaire, une discussion, une négociation avec les touaregs, je pense qu’il faut plutôt privilégier cela ».

Source: SENEWEB

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind