Attaques terroristes à Paris: Amedy Coulibaly apparaît dans une vidéo posthume, Un Sosie?

Amedy CoulibalySeneweb.Com : Dans une vidéo apparue ce dimanche sur les réseaux sociaux, Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de la porte de Vincennes tué vendredi, réaffirme s’être «synchronisé pour sortir en même temps» que les frères Kouachi. Il revendique son allégeance à l’organisation de l’Etat islamique.
«On a fait les choses un petit peu ensemble pour que ça ait le plus d’impact», dit Coulibaly dans cette vidéo authentifiée par l’ancien avocat de Coulibaly et par le parquet de Paris, selon le Monde.  Il affirme aussi avoir donné des «milliers d’euros» à l’un des frères Kouachi, auteur de la tuerie de Charlie Hebdo, pour «acheter» ce dont ils avaient besoin pour leur opération. «Ce qu’on fait est tout à fait légitime vu ce qu’ils font», dit-il, «c’est amplement mérité depuis le temps». «Vous attaquez le califat, on vous attaque», indique-t-il.
En gilet pare-balles, avec son arme
A un moment, dans un texte incrusté, il est écrit qu’Amedy Coulibaly est l’auteur de trois faits: l’assassinat de la policière de Montrouge, la prise d’otage de la porte de Vincennes et enfin, qu’il a posé une charge explosive dans une voiture qui a explosé dans Paris, sans que l’on sache exactement à quoi il fait référence. En effet, jeudi soir, une voiture a explosé à Villejuif mais les sources policières avaient expliqué qu’il n’y avait «pas de lien» avec les frères Kouachi ou la fusillade de Montrouge.

Cette vidéo posthume a été montée sous forme d’une interview, avec des questions posées sous forme d’insert. On y voit Amedy Coulibaly vêtu d’abord d’une Kamis lorsqu’il revendique son allégeance à l’Etat islamique puis dans un appartement, assis sur un canapé, en t-shirt avec un gilet pare-balles et enfin, toujours dans le même appartement, mais cette fois vêtu d’un blouson en cuir noir, avec une arme automatique à ses côtés.
Un complice?

On ne sait pas exactement quand ce document a été tourné mais à un moment de la vidéo, on entend en fond sonore un reportage télévisé sur les événements de Paris. Amedy Coulibaly ne revendique aucune action précise formellement.

Cette vidéo suggère en tout cas que Coulibaly dispose d’au moins un complice, pour avoir diffusé la vidéo au surlendemain de sa mort.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge