Attaques terroristes : « Le Niger et la Mauritanie seront des cibles prochaines pour les terroristes », selon l’historien Bernard Lugan

4ET1P2_A_NR LuganSur le site lanouvellerepublique.fr, l’historien français spécialiste de l’Afrique,Bernard Lugan, qui enseigne à l’Ecole de guerre, à Paris, analyse les attentats deOuagadougou. « L’attaque à Ouagadougou n’est ni un hasard, ni un acte isolé », selon l’historienBernard Lugan, ajoutant qu’elle ne sera pas non plus la dernière dans l’Ouest africain.
Pour Bernard Lugan, « le Burkina, comme le Niger, désormais, en raison de la situation libyenne, est devenu un maillon faible politique et sécuritaire, donc une cible pour les terroristes. »
Il ajoute : « Cette attaque est aussi l’illustration d’une surenchère entre les mouvements djihadistes (Daech, Aqmi et Boko-Haram), dont les hommes, pourtant, n’hésitent pas à aller d’un mouvement à un autre », selon circonstances et offres de salaires.
Mais pour Bernard Lugan, cette attaque est surtout une nouvelle illustration de « l’effet Barkhane ». « L’opération militaire française Barkhane dérange sérieusement les djihadistes tout autant que les trafiquants de la zone saharo-sahélienne au nord Mali et nord Niger. » Au point que les trafiquants, « ayant déjà assez de problèmes avec Barkhane, veulent de plus en plus gérer eux-mêmes leurs trafics sans être sous la coupe dirigiste des djihadistes, et seraient donc en passe de s’en affranchir. »
En ce qui concerne les islamistes radicaux, Barkhane est aussi un véritable problème et, « perdant leurs appuis chez les trafiquants, ils semblent vouloir opérer plus au sud, où ils bénéficient de solidarités dans la toile wahhabite qu’y ont tissée patiemment, depuis plusieurs décennies, les monarchies pétrolières arabes. »
Dans ce contexte, Bernard Lugan pense que le Niger et la Mauritanie seront des cibles prochaines pour les terroristes.

Source :  Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge