Attentat au Koweït: un suspect admet être lié à l’EI

KoweïtLe principal suspect dans un sanglant attentat antichiite perpétré fin juin au Koweït a admis appartenir au groupe jihadiste Etat islamique (EI), à l’ouverture mardi du procès des 29 accusés dans cet attentat.

Des 29 personnes jugées dans l’attentat du 26 juin, c’est le seul à ne pas avoir rejeté les accusations formulées contre lui. Abdelrahmane Sabah Saoud, dès l’ouverture du procès, a reconnu avoir conduit en voiture l’homme qui allait se faire exploser devant la mosquée Imam al-Sadek, provoquant un véritable carnage parmi la communauté chiite du Koweït.

L’accusé a également reconnu être allé chercher près de la frontière saoudienne, la ceinture d’explosifs utilisée dans l’attentat. Enfin, Abdelrahmane Sabah Saoud affirme avoir formellement rejoint le groupe Etat islamique, à la veille de l’attentat.

Le procès devrait reprendre jeudi prochain à l’issue de cette première journée d’audience. Sur les 29 personnes poursuivies par les autorités koweïtiennes pour leur implication dans l’attentat, plusieurs seront jugées par contumace.

Parmi eux, les deux Saoudiens accusés d’avoir introduit dans l’Emirat les explosifs utilisés pour l’attentat. Les deux hommes sont actuellement en détention, de l’autre côté de la frontière, en Arabie Saoudite.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge