Attentat déjoué en Allemagne: le suspect visait un aéroport

allemanGrâce à l’aide de trois de ses compatriotes, la police allemande a arrêté lundi un réfugié syrien soupçonné de préparer un attentat contre un aéroport au nom de Daesh.

Quelques heures après l’arrestation d’un réfugié syrien par la police allemande grâce à l’aide de trois de ses compatriotes, le patron du renseignement intérieur dans le pays a précisé que le suspect visait un aéroport de Berlin.

« Nous avions des renseignements en provenance des services secrets, qu’il voulait d’abord s’en prendre à des trains en Allemagne, avant que dernièrement cela se précise en direction d’un des aéroports à Berlin », a déclaré Hans-Georg Maaßen dans la soirée.

Après avoir échappé samedi à la police à venue l’interpeller dans son logement de Chemnitz, dans l’est du pays, le Syrien de 22 ans, Jaber Al-bakr, a finalement été arrêté tôt lundi matin à Leipzig, à une centaine de kilomètre de là, au terme d’une chasse à l’homme de 48 heures.

Le suspect a été livré ligoté à la police

En Allemagne, cette affaire a relancé le débat sur un contrôle accru des demandeurs d’asile arrivés par centaines de milliers. Mais les conditions de l’arrestation ont aussi donné des arguments à ceux qui refusent de voir une menace potentielle dans ces réfugiés. Le suspect a en effet été livré, ligoté par des câbles électriques, par un groupe de Syriens chez qui il s’était réfugié.

Le groupe l’avait d’abord accueilli, après qu’il avait posté un message anonyme sur un forum internet d’entraide utilisé par les réfugiés en Allemagne. Ce n’est que dimanche soir, lorsque l’avis de recherche des autorités a été publié en arabe sur internet, que le groupe a compris qui il hébergeait.

Le suspect « est soupçonné d’avoir planifié et concrètement préparé un attentat islamiste en Allemagne », a précisé le parquet anti-terroriste, soulignant que 1,5 kilo d’explosif avait été retrouvé dans son logement de Chemnitz. Un Syrien de 33 ans, complice présumé et locataire en titre de l’appartement de Chemnitz, est lui suspecté d’avoir commandé les produits sur internet et mis son logement à disposition. Il avait été arrêté au cours du week-end.

Source:Atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge