Attention : Les réfugiés à Mbéra se fachent et la tension monte

Des centaines de réfugiés maliens touareg du camp de Mbéra en Mauritanie, ont manifesté samedi contre tout retour non négocié dans le nord du Mali d’où ils ont été chassés par la guerre, a affirmé dimanche l’un de leurs représentants à Nouakchott.

mbera« Il y a eu un mouvement de populations dans le camp pour exiger une solution négociée avant d’envisager leur retour », a affirmé cette source. La manifestation était organisée à l’appel de la rébellion touareg malienne du Mouvement national de libération (MNLA), dont le drapeau a été hissé dans le camp, selon la même source.

Quelque 75.000 Maliens, dont de nombreux Touareg, sont réfugiés dans le camp de Mbéra (sud-est de la Mauritanie), où « l’aide humanitaire déployée est insuffisante », selon Médecins sans frontières (MSF).

L’agence mauritanienne en ligne Sahara Médias a de son côté affirmé que la manifestation a été « organisée par des femmes » qui affirment « rejeter avec force, au nom de toutes les populations de Tombouctou (ville du nord-ouest du Mali), toutes les formes d’ingérence et de complots ourdis contre notre peuple ».

Ces femmes ont publié un communiqué repris par l’agence dans lequel elles disent regretter « le retard pris par la communauté internationale pour la reprise des négociations entre le MNLA et le pouvoir malien » dont elles condamnent le « refus de négocier avec les mouvements armés ».

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind