Au secours la police Mauritanienne en décomposition !

police Mauritanienne

Des salafistes mauritaniens se disent victimes de la « marginalisation » et de « l’extrémisme »

Compatriotes Mauritaniens, n’ayez pas peur de notre police, si des crimes et meurtres se passent sans que les auteurs ne soient en mesure d’être inquiétés, ce que nos forces de l’ordre sont en phase de décomposition avancée. La pire injustice se passe au sein de notre police, il y a des commissaires, inspecteurs qui n’ont aucune compétence mais doivent leur grade à leur seule appartenance où proximité  à telle tribu où le parent d’un haut gradé au sein de l’armée, la gendarmerie, la garde, où un haut fonctionnaire de l’état sans compter qu’appartenir à la tribu du président de la république est déjà un chèque en blanc des échelons à toutes les grades sans jamais concourir  un examen quelconque. C’est terrifiant de découvrir tous ces valeureux fonctionnaires qu’on met à la touche rien que pour favoriser les parents de X ou Y, le pouvoir joue avec le feu, il y a certaines choses dont on ne doit  jouer avec comme par exemple la sécurité des citoyens , du territoire et les biens publics ou privés.  Vous savez pourquoi les criminels ne sont jamais arrêtés ? C’est parce que la plupart des commissaires de polices, des inspecteurs  au sommet de la hiérarchie n’ont aucune compétence à vrai à dire. Certains parmi eux se cantonnent dans le chantage, au lieu de traquer la grande délinquance, le grand banditisme qui polluent la vie de  nos citoyens, ils se contentent d’arrêter des militants d’IRA-Mauritanie à mains nues , faire du tapage autour pour montrer  leur existence au président de la république, au ministre de l’intérieur tutelle, la direction de la sûreté de l’état. Les arrestations des militants IRA sont préméditées, tout est orchestré afin d’attirer l’attention bien entendu avec du faux et usage de faux. Ces hommes et femmes qu’ils arrêtent, matraquent, maltraitent devant des simulacres de tribunaux et la presse sans preuves est une stratégie datant quelques années déjà pour montrer qu’ils sont à la hauteur alors qu’ils sont incompétents sur tous les plans. Personne n’ignore que le caïd du coin ne s’intéresse aux viols et meurtres des gamines d’ailleurs on n’a pas besoin de sortir d’une grande école de la police pour le savoir, mais à la vente de sa drogue, à la consommation de sa bouteille d’alcool et ces produits prohibés. Pourquoi les meurtres continuent même en nous annonçant l’arrestation des supposés meurtriers ? C’est parce que le vrai meurtrier cour toujours, il n’est jamais tombé dans les filets de nos policiers alors là il se transforme à un meurtrier en série de plus les crimes se suivent et se ressemblent malgré qu’on nous dit le meurtrier est en prison alors là, on sait automatiquement quelque part qu’on nous ment. Nous savons qu’il y a des policiers qui sont restés 20 ans au même grade d’agent de police, vous imaginez ô combien c’est monstrueux ? Parce qu’ils n’ont pas des bras longs au sein de l’administration Mauritanienne ni issus des tribus au pourvoir doublé en cela  par leur appartenance à la communauté damnées des haratine. Dans l’histoire de la police Mauritanienne, ils nous sortent deux commissaires seulement haratine, l’un est presque à la retraite puis l’autre a été coincé durant toute sa carrière au grade d’inspecteur malgré ces compétences incontestées reconnues par sa hiérarchie durant des années mais n’empêche,  ils ont tout fait pour qu’il reste subalterne. Il doit son grade de commissaire à l’ancienne puissance coloniale qui est la France non à son pays, c’est affreux et honteux. Le pire, la Mauritanie envoie des policiers à l’Interpol qui savent à peine lire et écrire, ils partent en mission  et ne comprennent même pas de quoi on parle dans les conférences et sur le plan de lutte contre les narcotrafiquants. Durant notre enquête parce qu’elle fallait la mener pour comprendre qu’est ce qui se passe au sein de nos forces de l’ordre, un policier avec des yeux rougeâtres qui font si peur s’approche de nous, on croyait d’ailleurs qu’il  est venu nous embarqué mais non le pauvre, l’homme au bout du rouleau compresseur sous un soleil plomb murmura sur vos oreilles ici, il n’y a que l’injustice, manipulation, cela fait plusieurs jours qu’on nous prive notre  repos avec des futilités.  L’importance est ailleurs nous confie-t-il !

Citoyens Mauritaniens, plaidons pour une meilleure prise en charge des policiers, que la hiérarchie de notre police arrête immédiatement des promotions par affiliation de liens parentés et tribaux. Le métier de policer est si difficile et compliqué, seule la compétence doit compter. Halte aux promotions complaisante au sein de la police Mauritanienne, nous appelons le président de la république de restructurer la police Mauritanienne afin d’assurer la sécurité des citoyens. Un citoyen soucieux de la sécurité nationale qui vous parle Monsieur le président de la république et vous devenez l’écouter.

Sidi Ould Dah

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge