Audience cruciale pour Laurent Gbagbo à la CPI

Suspecté de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, l’ancien président ivoirien doit comparaître devant la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye, pour une audience de confirmation de charges qui durera huit jours.

Laurent Gbagbo se présentera publiquement devant les juges de la Cour pénale internationale (CPI) mardi 19 février, pour la première fois depuis sa comparution initiale en décembre 2011 et plus de deux ans après les faits qui lui sont reprochés.

Il est soupçonné d’être « co-auteur indirect » de crimes contre l’humanité commis pendant les violences post-électorales de 2010-2011 auxquelles avait conduit son refus de reconnaître l’élection d’Alassane Ouattara, son rival, dont la victoire électorale avait été proclamée par la commission nationale électorale.

L’audience de confirmation des charges, qui durera huit jours, doit permettre aux juges de la CPI de décider si les éléments de preuves rassemblées par l’accusation sont assez solides pour permettre, plus tard, la tenue d’un procès. Selon le bureau du procureur, Laurent Gbagbo et son entourage avaient fomenté « un plan pour rester au pouvoir à tout prix à travers des attaques mortelles, planifiées avec soin » contre des supporters d’Alassane Ouattara.

France24


Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge