Augmentation des prix des denrées de première nécessité par rapport à l’année dernière

L’indice mensuel des prix  la consommation suivi par l’Association mauritanienne pour la protection du consommateur a montré que les  prix des denrées de consommation de base continuent à grimper comparativement à l’année dernière (2012), notamment ceux du lait en poudre, du blé et du riz :

Tandis que certaines augmentations sont à mettre sur le compte de la pagaille qui règne dans le marché et au monopole exercé

 sur certains produits, l’absence de contrôle des prix est vu comme le principal facteur de ces flambées de prix. L’on constate également que l’opération de subvention des prix (Emel) n’a pratiquement eu aucun impact sur ceux du marché. Vendu à 33.000 UM (en 2012), le sac de 25KG de lait en poudre est passé en 2013, à 33.000 UM, soit une augmentation de 14,1%.  Le sucre, lui a connu une légère baisse passant de 11900 UM (pour le sac de 50KG) à 9950 UM, soit une baisse de -15%. Le sac de blé de 50kg est passé 5450 UM à 6450 UM (+15%) tandis que le riz de qualité supérieure est vendu aujourd’hui  à 12150 UM contre 11500 l’année dernière, soit une augmentation de 5%. Enfin  le bidon d’huile de 20 litres est vendu à 7800 UM contre 7750 UM en 2012 (+0,7%).

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind