Le PAM au chevet des vulnérables de Boully au Guidimakha (reportage photos)

Une mission conjointe composée du représentant du PAM en Mauritanie,  du premier conseiller de l’Ambassadeur de France, de l’attaché de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Mauritanie, du Grdr Sélibaby et de son COS, de l’ONG Action et Au secours  s’est rendue ce 21 juin 2017   à Boully, au  Guidimakha  pour visiter les programmes d’aménagement en CES/DRS (cordons pierreux et demis lunes) et de nutrition (CRENAM) menés  auprès des populations  de Boully en particuliers les jeunes et  enfants.

Le projet FFA financé par le PAM et mis en œuvre parle Grdr Sélibaby a créé et identifié une dynamique et des solutions durables aux problématiques de sécurité alimentaire et de moyens d’existence à Boully pendant cette période de soudure. Il s’agit de construction d’ouvrages de conservation des eaux et de sols, défense et restauration des sols (CES/DRS) sur 15 ha, et d’exploitation durable des terres dégradées à Boully en abordant également la problématique de la production agricole sous un angle technique et l’exclusion sociale (accès aux ressources foncières des jeunes).

Le projet a permis aux jeunes et aux ménages vulnérables d’avoir des revenus supplémentaires et de faire face à la période de soudure et il contribue significativement à l’amélioration des conditions de vie socio-économiques des populations de Boully en général.

Cette action est soutenue financièrement par l’Union Européenne, le Ministère français des Affaires étrangères et du développement international, la coopération espagnole et la Saudia Arabia kingdom of Humanity.

Dans le cadre donc  de l’assistance du Programme Alimentaire Mondial (PAM) aux populations vulnérables au Guidimakha et grâce  à l’appui technique du GRDR, cellule de Sélibaby, les membres de l’Association des jeunes de Boully ont pu construire des cordons pierreux sur une zone  de plus de 15 hectares. Cet aménagement permettra désormais  la régénération de la couverture végétale et  servira de culture du mais, du niebé, du sorgo, du gombo, d’arachide…souligne Abdou Yataberé, coordinateur du GRDR, une organisation expérimentée sur les aménagements des eaux de surface en charge  de la mobilisation sociale, de l’encadrement et d’appui technique.

La mission est accueillie  par les notables  et des femmes du village, les membres de la délégation  ont été  sur le site  d’aménagement. Sur place, ils ont été  édifiés  par les techniciens du GRDR  sur les expériences  et  les travaux  déjà réalisés.

Les financiers des réalisations qui  profitent à plus d’un  dans la commune se sont en suite  rendus à mamagoufa, un marigot qui constitue une menace pour  le village pour constater  les   risques d’inondation  auxquels peuvent être soumis ce chef lieu communal à la frontière avec le Mali.

En fin, au niveau du  poste de santé  qui abrite  le CRENAM,  le  représentant du PAM  et toute la délégation s’est  aussi enquis  sur sa prise en charge  de la malnutrition auprès  de l’infirmier, chef du poste médical et du coordinateur de l’ONG Actions qui  s’est exprimé au nom du consortium  d’ONG nationales (Action-Au secours) , intervenant dans le domaine sur  la prise en charge  du fléau de la malnutrition  au Guidimakha

En un mot, le PAM a rassuré plus d’un chez les gansoyinko  en  ce 21 juin 2017.

 

Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Nouakchott : La brigade mixte de la gendarmerie nationale met ses menottes sur une bande d’escrocs

Les membres d’une bande d’escrocs composée de sept personnes ont été arrêtés, par des éléments de la brigade mixte de la gendarmerie nationale, ce lundi 19 juin, a-t-on appris d’une source sécuritaire.

Les membres du gang de sept personnes dont un étranger s’étaient déclarés des missionnaires de l’État chargés de collecter de l’argent auprès des populations en contrepartie d’une quantité de produits alimentaires qui seront distribués avant la fête d’El Fitr. En moins de deux semaines, les faussaires ont réussi à collecter une somme estimée à plus de deux millions d’um.

L’étranger, un ressortissant de l’Afrique de l’Ouest, était chargé d’imprimer les documents falsifiés portant le sceau de l’État, tandis que l’un des mauritaniens d’ailleurs, gérant d’un Cybercafé s’occupait de la reproduction des tickets à remettre aux personnes ayant versé la somme demandée, précise la source précitée. Les accusés seront traduits devant la justice dans les prochaines heures pour répondre à leurs actes.

A en croire que la brigade mixte de la gendarmerie nationale comprend de vaillants hommes très actifs qui contribuent à la sécurité des populations dans les trois wilayas de Nouakchott.

Source: Tawary

Le Président de la République adresse ses condoléances à son homologue portugais

Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a adressé un message de condoléances au Président de la République du Portugal, Monsieur Marcelo Rebelo de Sousa à l’occasion des feux de brousse qui ont éclaté dans son pays et ont causé d nombreuses victimes.

Ce message est ainsi libellé :

«Excellence,

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle de l’incendie dramatique qui a éclaté dans les forêts de la Région de Liriya au centre du Portugal et qui ont causé de nombreux morts et blessés.

A cette douloureuse occasion, je vous adresse et à travers vous au peuple et au gouvernement portugais amis ainsi qu’aux familles des victimes mes sincères condoléances et l’expression de ma profonde compassion souhaitant prompt rétablissements aux blessés.

Veuillez agréer, Excellence, Monsieur le Président l’expression de ma haute considération.

Mohamed Ould Abdel Aziz »

Source: AMI

Le président Ould Abdel Aziz reçoit le bureau exécutif du HCJ

Le président mauritanien, Mr Mohamed Abdel Aziz a reçu ce lundi 19 juin, en début de journée, le bureau exécutif du Haut conseil de la jeunesse (HCJ) au palais présidentiel de Nouakchott.

Le président du HCJ, Mr Mohamed Yahya Ould Taleb Brahim a déclaré que le bureau a remis au président le rapport final de l’assemblée générale du HCJ dont les résultats seront proclamés très prochainement, a-t-on appris de sources informées.

Il a ajouté que l’assemblée générale compte 45 membres avec une moyenne de trois membres par wilaya.

Au sujet du processus de désignation des membres de l’assemblée générale, le président du HCJ a indiqué que l’opération a débuté par des concertations avec les jeunes sur le rôle de l’assemblée générale, suivies de l’identification des critères du choix de ses adhérents et du dépôt des candidatures, anticipé d’une action de sensibilisation sur les mécanismes du choix et du rôle des membres.

M. Mohamed Yahya Ould Taleb Brahim a enfin précisé que le processus a été clôturé par une première sélection suivie des audiences avec les candidats puis la sélection finale des 45 membres de l’assemblée générale du HCJ.

Par la suite, le président Ould Abdel Aziz a félicité la jeunesse mauritanienne dans sa globalité et lui a souhaité davantage de succès dans sa mission.

Le président du HCJ a déclaré que c’était l’opportunité de suivre des conseils et directives, de la part du Chef de l’Etat, et de lui exposer les problèmes urgents que rencontrent le HCJ et les solutions proposées. Le Chef de l’État a donné les directives et conseil appropriés au HCJ quant à la résolution de ses problèmes. Il s’agit dira-t-il, d’une rencontre constructive et fructueuse.

 

Tawary

Affrontements tribaux au Mali : 30 morts

Des affrontements à caractère racial et tribal intervenus dimanche, dans la région de Mopti, au centre du Mali, ont fait 30 morts au moins.

Des sources locales ont déclaré à Sahara Media que les autorités administratives et sécuritaires locales sont parvenues à maîtriser la situation qui demeure cependant tendue dans la région.

A l’origine de ces violences qui ont opposé les tribus Foullan et Dogon, une altercation entre deux personnes des ces deux tribus, dont l’une d’elles sera tuée par la suite.

Les affrontements sanglants se sont déroulés dans la localité de Dona, à 40 kilomètres de la ville de Koro, dans la région de Mopti, non loin de la frontière du Burkina Faso.

Des sources locales ont annoncé la mort de 33 personnes et des dizaines de blessés, affirmant que l’arrivée de renforts de l’armée et de la gendarmerie sur place a permis de rétablir l’ordre.

Ces affrontements rappellent ceux intervenus au mois de mai de l’année dernière entre Foullan et Bambaras et qui ont fait 24 morts.

Source: Saharamedias

Le Haut Conseil de la Jeunesse organise un forum dans la moughataa de Toujounine

Le Haut Conseil de la Jeunesse (HCJ) a tenu hier dimanche, dans la moughataa de Toujounine, son 2ème forum, organisé sous le thème « les jeunes ayant des besoins spécifiques sont le moteur du développement».

M. Lemrabott Issa Baba, président de la commission de l’insertion, de l’emploi, de l’automatisation et de la formation professionnelle des jeunes et membre du HCJ, a inscrit l’organisation du présent forum, dans son discours prononcé pour la circonstance, dans le cadre des préoccupations de cette institution, afin de jouer le rôle de requalification des jeunes pour répondre aux besoins spécifiques, afin de contribuer au changement des mentalités d’une part et pour ancrer la culture de la participation à la gestion des affaires publiques, afin de contribuer au développement humain, d’autre part.

Il a rappelé à ce propos, que la majorité des génies du monde font partie de cette catégorie, citant à titre d’exemple Termidhi, le poète Abou El Alla El Maari, le doyen de la littérature arabe Taha Hussein, le savant mathématicien Stephen Howe king, le physicien Newton, le président américain Roosevelt ; lequel atteint de paralysie, a continué de diriger l’une des plus grandes Nations du monde.

« Ces exemples nous interpellent pour prendre conscience de la nécessité d’œuvrer en faveur de cette catégorie pour qu’elle puisse être en mesure de contribuer aux affaires publiques et de jouir de tous ses droits, conformément aux conventions internationales sur les droits de l’homme, et aux lois et réglementations afférentes à ce sujet en République islamique de Mauritanie », a-t-il dit.

C’est dans ce cadre que se manifeste l’importance accordée à cette frange, sans laquelle, une société harmonieuse et juste, ne peut aspirer au développement, a-t-il dit, rappelant le grand intérêt accordé par Son Excellence le Président de la République, Monsieur. Mohamed Ould Abdel Aziz, à cette catégorie, citant les concours réservés aux jeunes aux besoins spécifiques d’une part et des efforts déployés pour l’intégrer dans la fonction publique, d’autre part.

« Les conseils régionaux constitueront le cadre le plus large pour représenter cette population, qui connaîtra un bond qualitatif et participera activement au développement, grâce à l’intérêt dont elle bénéficiera, et des importants moyens mobilisés par l’Etat en faveur des programmes ciblant les jeunes », a-t-il dit.

Il a par ailleurs, mis en exergue l’importance des prochaines élections, visant à impliquer activement les jeunes et à les rendre présents, dans toutes les articulations de l’Etat, appelant à soutenir cette orientation, visant le renforcement des piliers de la Mauritanie.

Il a remercié enfin la commune de Toujounine pour son précieux apport dans le succès de ce forum.

L’événement s’est ouvert en présence du Hakem de la Moughataa, de certains membres du HCJ, de députés, de maires et de présidents d’associations et de mouvements des jeunes, de représentants de la société civile et d’un public de jeunes.

Source: AMI

Tenue de l’assemblée générale ordinaire de la Fédération Mauritanienne de Football

L’assemblée générale de la Fédération Mauritanienne de Football (FMT) a tenu sa 17ème session ordinaire hier soir à Nouakchott pour discuter d’une série de questions, comprenant notamment la présentation de deux rapports détaillés sur les activités de la FMT au cours de l’année écoulée et sa gestion financière.

S’exprimant à cette occasion, M. Diagana Ali Tahirou, directeur général des sports au ministère de la Jeunesse et des Sports, a souligné que son département ne ménagera aucun effort pour promouvoir les activités des sports et de la jeunesse en général, et plus particulièrement celles liées au football, indiquant que le département accompagne la participation des équipes nationales aux compétitions régionales et continentales à travers l’appui matériel et moral.

Il a par la suite ajouté que le ministère œuvre pour la participation active de la FMT aux efforts visant la réalisation du rêve du public sportif mauritanien par la qualification de l’équipe nationale pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Il a salué le résultat obtenu par l’équipe nationale dans sa première sortie comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 qui aura lieu au Cameroun.

Pour sa part, le président de la FMT, M. Ahmed Ould Yahya a loué l’appui des pouvoirs publics à la FMT, qui lui a permis de réaliser des résultats encourageants et de continuer à œuvrer pour la réalisation de davantage de progrès.

Il a enfin précisé que la FMT continuera à renforcer le système national de football à travers l’ouverture d’un large partenariat avec les acteurs concernés, ainsi que le renforcement du championnat national et l’organisation des tournois régionaux pour les différentes catégories.

L’assemblée s’est déroulée en présence des présidents des clubs et des ligues et des représentants des associations sportives.

Source: AMI

RDC : les USA appellent à l’ouverture d’une enquête sur le massacre de civils

La représentante des Etats unis auprès de nations unies a révélé devant le conseil de sécurité l’existence de rapports parvenus de la république démocratique du Congo, faisant état de massacre de civils et de viols commis par des militaires.

Elle a souligné la nécessité d’ouvrir une enquête pour déterminer les auteurs de ces actes pour les traduire en justice.

L’ambassadrice américaine a ajouté que la commission des nations unies chargée des droits de l’homme se doit de prendre les mesures nécessaires pour l’ouverture d’une enquête indépendante à propos des violations des droits de l’homme en république démocratique du Congo.

Le haut commissaire des nations unies pour les droits de l’homme avait appelé la semaine dernière à l’ouverture d’une enquête internationale sur des massacres et d’autres crimes commis dans la région du Kassaï où 42 fosses communes au moins ont été découvertes.

Les nations unies avaient auparavant révélé le massacre de centaines de personnes et l’exode de plus d’un million d’autres dans le centre du Congo depuis le début du conflit entre le gouvernement et des milices locales en aout dernier.

Source:  Saharamedias

Le DG de Radio Mauritanie visite les antennes régionales d’Atar et Akjoujt

Le directeur général de Radio Mauritanie M. Abdallahi Yacoub Ould Hormtallah a effectué le vendredi 16 et le samedi 17 juin courant, des visites d’information au niveau des antennes régionales de RM au niveau de l’Adrar et de l’Inchiri.

Au cours de ces visites, le directeur général a tenu des réunions de travail avec les directeurs régionaux des antennes. Il a été question des éditions et des programmes. En plus, il s’est concerté avec les responsables des voies et moyens de renforcer et d’améliorer la qualité des productions radiophoniques selon les spécificités des wilayas. Le directeur a insisté lors des réunions avec le personnel des radios à ce qu’elles contribuent au développement local.

Il s’est informé sur la situation technique des stations-radio. Il est prévu qu’elles soient doter d’un matériel technique performant et que les journalistes et techniques en service dans ces stations bénéficient de sessions de formation pour qu’ils puissent accompagner les prochaines consultations.

Le directeur général de radio Mauritanie était accompagné au cours de ce déplacement du directeur de l’information, Mr Sidi Mohamed Ould Idoumou et des directeurs des stations de l’Adrar et de l’Inchiri.

Rappelons qu’Abdallahi Hormtallah avait effectué dans les jours passés des visites similaires au niveau des stations-radio de Zouératt, Rosso, Aleg et Kaédi.

Synthèse A.SIDI

Tawary

Plus de 900 migrants secourus au large de la Libye

Plus de 900 migrants d’Asie et d’Afrique qui espéraient rejoindre l’Europe ont été secourus au large de la Libye par les gardes-côtes, a indiqué samedi à l’AFP un porte-parole de la marine libyenne.

« Une patrouille des gardes-côtes de Zawia (45 km à l’ouest de Tripoli) a intercepté vendredi à l’aube cinq canots pneumatiques et une barque en bois transportant 906 migrants », a déclaré le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem. Les gardes-côtes dépendent de la marine en Libye.

Selon lui, les embarcations ont été repérées « à environ 7 milles marins au nord de Sabratha », une ville située à 70 kilomètres à l’ouest de Tripoli et qui est devenue un des principaux points de départs des migrants tentant la traversée de la Méditerranée.

« 98 femmes, dont sept enceintes, et 25 enfants » étaient à bord des embarcations, selon le général Kacem.

« L’un des canots pneumatiques prenait l’eau et était sur le point de couler tandis que le bateau en bois était sans moteur », a-t-il ajouté.

Les migrants, 44 Pakistanais, 40 Bangladeshis, 13 Egyptiens, trois Libyens, huit Marocains et de nombreuses personnes originaires d’autres pays africains, ont été ramenés au centre de rétention al-Nassr à Zawia et remis à l’organe de lutte contre la migration clandestine, a indiqué le porte-parole de la marine.

Les migrants interceptés ou sauvés par les gardes-côtes libyens sont généralement détenus dans des centres de rétention en vue d’un rapatriement dans leur pays.

Beaucoup se retrouvent cependant replongés dans le circuit des extorsions et des violences organisées par les réseaux de passeurs.

Les trafiquants profitent du chaos qui règne en Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 pour faire passer chaque année des dizaines de milliers de migrants vers l’Europe, en leur demandant d’importantes sommes d’argent. Les côtes italiennes sont à moins de 300 kilomètres du littoral libyen.

Source: jeuneafrique.com