Autoroute transmaghrébine : L’axe Oujda-frontière algérienne opérationnel en 2019

Autoroute transmaghrébineLes travaux de construction du dernier tronçon de l’autoroute reliant le Maroc (Oujda) au poste frontalier le séparant de l’Algérie« Zouj Bghal », vont bientôt commencer, ont révélé mercredi à la presse des responsables de l’Union pour la Méditerranée.
Les phases préparatoires de ce projet ont déjà été achevées. Le Maroc financera 50% du coût de cette autoroute, soit environ 100 millions de DH. L’infrastructure sera opérationnelle en 2019.
Avec la réalisation de cet axe de 22 km et la construction des liaisons encore manquantes au niveau de certains pays maghrébins, le projet de l’autoroute transmaghrébine sera enfin prêt.
Un couloir autoroutier continu au départ d’Agadir ira donc directement du Maroc àRas Jedir (frontière entre la Tunisie et la Libye). L’autoroute Transmaghrébine devrait traverser la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye sur plus de 2500 km.
Cette autoroute est susceptible de créer une véritable dynamique économique régionale, mais la réalité politique plutôt instable de certains pays pourrait être un obstacle à cet ambition.
L’autoroute Transmaghrébine est le plus grand et le plus coûteux des projets d’infrastructures en Afrique. Elle desservira 55 villes d’une population totale de plus de 50 millions d’habitants et 22 aéroports internationaux.

Source : bladi.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge