Aziz : « Le déferlement des réfugiés constitue une lourde charge pour la Mauritanie


Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est rentré mardi soir à Nouakchott revenant de l’Arabie saoudite où il a prit part aux travaux du 3eme sommet économique arabe.

 

Dans le discours qu’il avait prononcé à ce sommet qui s’était tenu à Riadh du 21 au 22 janvier courant, Ould Abdel Aziz avait dit

que « la lutte contre le terrorisme et le crime organisé représente une priorité absolue qui requiert une concertation et une coordination continues ainsi qu’une mobilisation efficace de notre système sécuritaire arabe. Dans ce cadre, nous condamnons avec force l’opération terroriste effroyable à laquelle l’Algérie sœur a fait face au cours de ces derniers jours, exprimant notre solidarité absolue avec le gouvernement et le peuple algériens ainsi que l’expression de nos condoléances les plus sincères aux familles des victimes. »

Il a ajouté que la Mauritanie « n’a cessé d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les dangers des activités des groupes terroristes armés et autres réseaux du crime organisé au Nord Mali et dans la zone du Sahel d’une façon générale. Il va sans dire que les accumulations de cette situation ont été à l’origine de l’explosion de la crise au Mali voisin avec laquelle nous partageons 2300 kilomètres de frontières terrestres. »

Ould Abdel Aziz a poursuivi en disant que, « Naturellement des réfugiés maliens se sont déversés par vagues successives en territoire mauritanien et leur rythme s’est accéléré suite aux derniers évènements, ce qui représente un fardeau supplémentaire et multidimensionnel pour nos ressources nationales. »

 

ELhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge