Aziz retourne à Paris pour des soins complémentaires semaine aprés son retour à Nouakchott

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a quitté Nouakchott vendredi vers 10 heures, pour des examens médicaux « complémentaires » à Paris, d’où il était rentré il y a sept jours d’une longue période de soins intensifs et de convalescence après avoir été blessé « accidentellement » le 13 octobre par les coups de feu d’un soldat dans la base d’entrainement de Toueila, selon la source officielle.

Le chef de l’Etat mauritanien a quitté l’aéroport de Nouakchott à bord d’un vol spécial, a-t-on appris d’une source officielle.

Ce séjour à Paris pourrait durer une semaine à dix jours pour « des compléments d’analyses et de soins suivant un rendez-vous préalablement fixé par l’équipe médicale qui s’occupait de lui « , a lui-même signalé Ould Abdel Aziz jeudi soir .

Les mauritaniens s’attendaient à ce que le retour du président de la République à Nouakchott , samedi dernier, contribue à une décrispation de la scène politique nationale, mais à sa réapparition avec le président français François Hollande, il signifié à ses opposants qu’il refuse toute discussion autour de la formation d’un gouvernement d’union nationale et donc rejette de manière implicite l’initiative du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir.

Dans un tel contexte, l’opposition prévoit d’organiser une manifestation, mercredi , malgré qu’elle ne soit pas autorisée par les pouvoirs publics et risque d’entrainer le pays au  bord du précipice.

Source : Elhouriya


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind