Banque Centrale,Silence, on tue !


Mon Dieu ! Où est ce que nous allons ? Sommes-nous réellement dans un pays doté de lois et d’institutions ? Sommes nous effectivement dans un pays dirigé même par un dictateur ? même du genre Idi Amin ou Bokassa ?

bcm_raiss_anime Sommes-nous retournés à l’époque où ce territoire était plus connu sous l’appellation BiladEsseyba ? Ma conviction est que nous ne sommes plus dans un état avec des citoyens ayant des droits et des devoirs. Nous sommes ici pour subir les humiliations et les frustrations et ceux qui osent refuser ce statut sont voués au joug de l’injustice et de l’arbitraire.

Nous avons été témoins de cet innommable acharnement contre Bouamatou qui s’est vu pris sous le feu croisé du fisc, de la Banque centrale et de la « justice » tout simplement parce qu’il a osé tourner le dos à Aziz.

On s’est tue pensant d’abord que cela n’arrive qu’aux autres comme les maladies et les catastrophes. Erreur, tous les cadres de ce pays doivent savoir aujourd’hui qu’ils suivront et qu’il arrivera un jour où chacun de vous sera l’objet d’une injustice flagrante et il constatera qu’il n’a aucun recours dans la république azizienne.

Le Gouverneur de la Banque Centrale a destitué Mohamed BenHad, conseillé du Gouverneur. Pourtant cet homme n’est responsable d’aucun département, d’aucun dossier ; il n’a même pas de bureau à la Banque Centrale et pourtant il est limogé et pour quel motif ? Être l’ami de Mohamed Ould Bouamatou, une amitié qui date de 1973 c’est-à-dire d’il ya 40 ans.

Le Gouverneur de la Banque Centrale, je t’interpelle d’ici et t’invite à te soucier au moins une fois dans ta vie du droit des individus, du droit des travailleurs, du droit des citoyens. Ne sois pas un simple policier aux ordres pour matraquer ceux qui n’ont violé aucune loi, qui n’ont commis aucune infraction. Je t’invite à parcourir les statuts de la Banque Centrale qui disent clairement que « nul ne peut être sanctionné pour ses opinions politiques » alors que dire de quelqu’un qui n’a exprimé qu’une amitié vieille de 40 ans.

Est-ce que vous savez, Monsieur Le Gouverneur, que vous allez payer de vos actes de gestion un jour, tôt ou tard. Cela arrivera  n’en doutez point ! ce jour-là tu regretteras certainement mais ce sera déjà trop tard. Il semble en fait que BenHad est, à vos yeux, le symbole des valeurs de fidélité et de gratitude, autrement dit votre négation vous et votre mentor de dictateur.

Mohamed Brahim Ould Saleck

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge