Barça-Real : un clasico qui sent la poudre !


 Quand le FC Barcelone décidait de confier les rênes de l’équipe à l’issue de la saison dernière à Tito Vilanova après le départ de Josep Guardiola, de nombreuses voix s’étaient élevées pour faire part de leurs doutes. Mais l’ex-adjoint de Pep n’a pas mis longtemps à prouver qu’il avait la carrure, et le talent, pour diriger Lionel Messi, Andres Iniesta, Xavi et toutes les stars du Barça.

Ce dimanche (19h50), Vilanova peut devenir, à l’occasion d’un clasico qui plus est, le premier entraîneur des Blaugrana à remporter ses 7 premiers matchs de Liga. Mais José Mourinho n’a aucune envie de faire ce plaisir à son ex-meilleur ennemi, celui à qui il avait mis le doigt dans l’oeil l’année dernière lors d’un clasico
…

déjà bouillant.

Mourinho affiche sa confiance

Car en cas de défaite, le Real, qui compte déjà 8 points de retard sur le Barça avant même cette 7e journée, pourra dire adieu au titre. Si les Catalans partiront largement favoris ce dimanche, le Special One a néanmoins des raisons d’être optimiste. Après un début de saison très poussif, le Real reste maintenant sur 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues, avec au passage 14 buts marqués.

«Aujourd’hui, nous sommes dans une bonne dynamique et j’aimerais que cela se poursuive face au FC Barcelone. Nous verrons dimanche si nous sommes sur la bonne voie. En tout cas, mes joueurs sont prêts, ils sont motivés et j’ai confiance en eux», a affirmé le Mou samedi en conférence de presse. Si Vilanova fera tout pour décrocher une 7e victoire en autant de journées de championnat, Mourinho tentera lui d’éviter un 7e revers face au Barça depuis qu’il dirige le Real

Source: yahoo


Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge