Bazra conditionne son audition par l’anti-drogue par celle de Bedr Ould Abdel Aziz devant cette autorité

Bazra Ould HaidallaSid’Ahmed Ould Haidalla di Bazra a catégoriquement refusé, d’être auditionné par le commissariat anti-drogue, à la suite de la tentative de son exfiltration de la prison civile de Dar Naim, où il a bénéficié d’un élan de solidarité de ses codétenus, lesquels se sont opposés à sa conduite sous la force.
Bazra a indiqué dans un appel téléphonique, rejeter totalement son implication dans un dossier de trafic de la drogue, incluant le fils du Président mauritanien Bedr Ould Abdel Aziz.
Haidalla fils a refusé d’êtrel’unique visé par le dossier tout en dégageant l’implication de Bedr, précisant être prêt à toute audition par le commissariat, dés la convocation de Abdel Aziz fils pour la fin, du fait qu’ils sont égaux devant la loi.
Bazra Ould Haidalla a été arrêté à la suite de son accusation d’humiliation d’agents du GSSR. Mais, il a été interrogé par la suite à propos de de trafic de la drogue dans un dossier impliquant à ses côtés selon ses dires, le fils du Président mauritanien Bedr Ould Abdel Aziz.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Taqadoumy

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge