Bilans et perspectives du Parc National du Diawling [PhotoReportage]

Parc National du Diawling. MauritanieParmi les joyaux économiques et environnementaux qui peuvent occuper une place prépondérante à l’étape de la visite présidentielle de la wilaya du Trarza, il y a incontestablement celui du Parc National de Diawling (PND).

Avec des bilans positifs au cours de ces dernières années, lePND continue d’améliorer ses performances en matière de restauration de l’écosystème environnemental ainsi que la promotion de son tissu socioéconomique, relevant avec succès chacune de ces compétences. Les perspectives de développement sont prometteuses dans le court et moyen terme.

C’est ce qu’atteste son bilan 2009-2015 marqué par de nombreuses réalisations inscrites dans son Plan d’Aménagement et de Gestion réalisé avec l’appui de laGIZ, l’AECID et IUCN en 2012. A titre d’exemple, entre autres : la réhabilitation et la construction en cours des digues de désenclavement et de gestion maîtrisée de l’eau (12 Km sur financement de la Coopération Allemande (KfW), la facilitation des projets d’adduction d’eau potable pour (Ziré Takrgent, …) (GRET-UE-OMVS) et la distribution aux pêcheurs de plus de 20 pirogues (Coopération Espagnole).

On note également dans le cadre de ses engagements de développement à la base la construction et la réhabilitation et l’équipement de deux écoles (Bouhajra et Ziré) avec l’appui de la Coopération Espagnole ainsi que la construction du poste de Santé de Bouhajra en cours de réalisation (Ambassade USA).

Inauguré en 2001 pour 10 coopératives, la mise à disposition de micro crédit s’est élargie à 44 coopératives en 2013, pour un montant qui varie entre 150 000 et 400 000UM (IUCN). L’appui de micro-finance se poursuit en 2015.

Le Parc a aménagé également des périmètres de maraichage, organisé des formations pour renforcer les compétences locales, installé un système goutte à goutte ainsi que des motopompes et des grillages et distribué des semences pour améliorer les rendements.

Il a mis aussi en place un dépôt pharmaceutique vétérinaire, un poulailler àN’Diago, des hangars abris pour les pêcheurs et disponibilisé un véhicule Tout Terrain pour le transport des produits maraichers (Coopération Espagnole).

Le PND a mis en place une unité artisanale de production de Charbon de Typha australis, espèce proliférante et initié des activités de lutte contre cette plante (GRET-UE). Il a en outre installé pas mois de 12 centre de promotion féminine (artisanat : tissage des nattes, le tannage des peaux, …).

Le parc s’oriente actuellement, dans le cadre de la protection de ses habitats, vers la mise en place et la création de pépinières pour la régénération des ressources naturelles (Sporobolus robustus (Tachyanet) et de variétés d’arbres agro-fruitiers.

Le reboisement de mangrove, écosystème riche pour la régénération des ressources halieutiques et de protection contre les aléas climatiques est également programmé.

A propos des infrastructures et moyens logistiques du parc, on cite parmi les principaux points forts, la construction de nouveaux logements du personnel et réhabilitation des logements existants (Budget Etat) ainsi que du siège de laRéserve de Biosphère Transfrontalière (IUCN) localisé sur le territoire du parc. On note par ailleurs la construction de l’auberge du Parc (AFD) et l’acquisition de son équipement (Budget de l’Etat).

Un effort d’électrification du siège de la conservation à Bouhajra a été engagé via l’installation de 24 panneaux solaires réhabilités en 2014. Le renouvellement du parc automobile est également acquis.

Ces volets de haute intensité socioéconomique et aux retombées positives sur le développement local, avec ce bilan 2009-2015 largement positif, constitue à la lumière de ses éléments d’illustration, un témoin vivant et incontestable de la réussite du Parc sous la direction de ses actuels responsables, fortement engagés pour matérialiser les orientations du Président de la République MonsieurMohamed Ould Abdel Aziz.

Bien que très nombreux et très diversifiés pour créer une complémentarité et une intégration socioéconomique à la base, les ouvrages et les réalisations à visiter par Son Excellence Monsieur le Président de la République seront, en plus de leur caractère de pièces de conviction de la bonne marche du projet de société, l’occasion pour la Mauritanie de rendre un vibrant hommage aux partenaires techniques et financiers (KfW, GIZ, AECID, AFD, BACoMAB, UE, Coopération Japonaise, IUCN, MAVA, GRET, …) pour la constance et l’efficacité de leur appui, ayant permis, à l’ équipe dynamique du PND de réaliser un bilan très apprécié pour sa conformité à ses agendas ainsi qu’aux normes de qualité et d’impacts socioéconomiques et environnementaux durables.

Md O Md Lemine

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge