Bitume oublié ou population méprisée ?

Lors de sa campagne présidentielle, Mohamed Ould Abdel Aziz, en visite dans la moughataa enclavée de Keur Macene avait promis aux populations qu’une route bitumée serait mise en chantier  dans quelques mois. Un mois après cette annonce, le début des travaux est lancé  en grande pompe avec la présence de plusieurs ministres. La route est longue seulement de 30 km et relierait  Keur Macene  à l’axe Nouakchott-Rosso au Km 50.

La  route est un raccourci pour les populations locales permettant de se rendre à Nouakchott sans passer par Rosso surtout pendant la période la période des pluies. C’est aussi une lueur d’espoir pour leur désenclavement qui constitue une promesse tenue publiquement  par un  chef d’Etat  en visite dans leur Moughataa marginalisée par les autorités du pays.

Comme beaucoup de Mauritaniens, les habitants de Keur  Macene  avaient vu  en Mohamed Ould Abdel Aziz un président qui va résoudre leurs problèmes. En dépit de la forte opposition que lui ont opposée les dinosaures politiques de la Moughataa tels Boydjel et  l’Emir du Trarza, Ould Abdel Aziz avait largement remporté  la majorité des voix des électeurs de Keur Macene.

Mais depuis le  lancement des travaux en 2009, force est de constater que jusqu’aujourd’hui rien n’est fait pour ce qui est de la dite route. Pas un seul mètre n’est encore réalisé. Quatre ans après,  les populations se posent de multiples questions ; mais elles ne trouvent pas de réponses convaincantes.  Ce sont les rumeurs qui font résonances ; tantôt c’est un manque de matériel, tantôt l’étude n’était pas bien faite et souvent le financement  est détourné.

La Moughataa  de Keur Macene est majoritairement peuplée de Hratine, des Wolofs, Peulhs et   des Bidhan.  Ces derniers qui habitaient dans les environs de Keur Macene et à Zira ont émigré en masse vers le Nord et plus précisément le long de la route de Rosso.  Donc pour les Bidhans le problème de l’enclavement ne se pose plus. Les autres entités qui sont attachées à la terre, source de revenus, n’ont pas de choix.  Ils n’ont pas les moyens de se déplacer et doivent travailler durement dans les champs pour gagner leur vie.

Avec le système raciste de l’Etat il est très facile de trouver la réponse à la question du « pourquoi le désenclavement de la Moughataa n’est pas une priorité dans le programme du gouvernement ». En réalité, habitée  essentiellement par les Négro-mauritaniens, cette zone est reléguée aux oubliettes. Les habitants de Keur Macene doivent continuer à souffrir  comme les autres Nègres dans un pays  raciste et esclavagiste.

Cheikh Abdel Ahad Ould Bouthiah

Cadre ressortissant de Birett

________________________________CHARTE___________________________________

« CONTRIBUTION » est un espace  où nos lecteurs peuvent s’exprimer en toute liberté de façon constructive et dans le respect de la CHARTE affichée.

  • Soyez courtois. N’envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N’envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d’attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
  • Ne dévoilez pas les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc… ). de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n’est pas un espace publicitaire!
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de RimWeb
  • Les auteurs de commentaires répétés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup
Ainsi les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind