Blaise Compaoré répond à Obama

BLAISERIMWEB-« Il ne peut y avoir d’institutions fortes sans des hommes forts » tels sont les propos du président burkinabé, Blaise Compaoré répondant à Barack Obama, le président des Etats Unis d’Amériques (USA).

Pour se justifier, Blaise a dit que l’Afrique a ses particularités, ses styles, ses traditions comme l’Amérique à sa politique et ses principes.

Nous rappelons que Barack Obama avait dit dans l’une des ses déclarations dans un pays africain, que « l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts mais d’institutions fortes pour se développer« . Cela veut que dire qu’il est contre les modifications des constitutions que font certains présidents et chefs d’Etat africain pour se maintenir au pouvoir.

Il faut signaler que l’homme fort de Ouagadougou et son parti (l’organisation pour la démocratie populaire/Mouvement du Travail, devenu en 1988, le Congrès pour la démocratie et le progrès -CDP) avaient fait une proposition au parlement burkinabé pour la modification d’un article de la constitution afin que Blaise qui est au pouvoir depuis 27 ans puisse se présenter encore à la prochaine présidentielle. Il faut rappeler que Blaise Compaoré est accusé d’être l’auteur du « Jeudi noir » le 15 Octobre 1987, coup d’Etat militaire qui a coûté la vie à  l’ex-président du Faso, d’ailleurs son ami et compagnon d’armes, le Capitaine de l’armée,Thomas Sankaré ainsi que des éléments de sa garde rapprochée .

Nourdine Sidi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge