Boghé : Fin à Thiédé des journées culturelles et sportives de Fede « Fibnde Ngeendi » [PhotoReportage]

KODAK Digital Still CameraLes jeunes ressortissants deThiéde, Ganki, Gourel Sadda et Ariharamembres de l’association« FIBNDE NGEENDI »ont célébré leur 10éme Anniversaire. C’est une association de regroupements structurée depuis 1998. Au fil des années, il était salutaire et nécessaire à la fois de regrouper tous les « Pellés » de la localité d’où la naissance de l’association Fibnde Ngeendi en 2005.
La cérémonie d’ouverture a eu lieu cette année à Thiédé en présence du maire adjoint Mr Ngaidé Abderrahmane et des centaines de Jeunes des associations ou « Pellee ». La lecture du coran par Thierno Elimane Ndongo annonça le début de la cérémonie.
Ces journées de rencontres culturelles ont la nécessité de préserver les valeurs culturelles et artistiques, car ce sont elles qui constituent les empruntes identitaires de nos fiefs.
Cette force de jeunes conscients sont engagés vaille que vaille à perpétuer ces genres de manifestations pour préserver et magnifier les valeurs culturelles et artistiques sans ignorer les échanges d’idées véhiculant tout développement local.
Ce fut ensuite la conférence sur la religion (L’islam) par Thierno Cheikhna Lo le conférencier a élucidé aux centaines de jeunes venus de tous les coins de la commune : tout ce qui est attrait et concerne la vie d’un musulman, les principes fondamentaux de l’islam, l’entraide, la solidarité, la prière, l’aumône, zakat, le jeun. Il demandera par la suite aux jeunes de travailler pour l’unité nationale et vaincre tout ce qui nuit la religion.
Le représentant du Président de l’association Mr Aboubakrine Dia a pris la parole pour parler des objectifs de Fede Fibnde Ngeendi et de nombreuses réalisations faites et surtout des gestes de bonnes volontés. Il dira : « depuis 10 ans, l’association s’implique dans tous combats et toutes les avancées en matière de solidarité et d’entraide pour toutes les localités et ses environs : Thiédé, Arihara, Gourel Sadda et Ganki), Fibnde Ngeendi a pu faire évoluer les pratiques, nous collaborons parfaitement avec toutes les associations des jeunes, nous regroupons plus de 105 adhérents.
FFNG est donc au cœur des débats sur l’implication des associations membres dans la réalisation des OMD (éducation, Santé, Culturel). Nous agissons pour que ses localités reconnaissent le rôle primordial des Pelles dans la gestion des affaires locales avec l’appui des notables et autres structures présentes. Les associations locales pelles doivent être considérées comme un échelon pertinent de prise de décision, de concertation et de construction de politiques publiques au niveau local. »

Lui, succédant le Maire Adjoint Mr Ngaidé Abderrahmane s’est félicité de ces initiatives de développement local. Il, par la suite a remercié l’assistance qui a compris l’importance de ces journées de réflexion et les organisateurs avant de demander à Fede « Fibnde Ngeendi » de chercher leur reconnaissance et d’élargir la famille de Fibnde NGeende pour que les autres villes ou villages adhérent.
Place à la compétition : Génie en herbe, 5 équipes étaient inscrites : Fasnibe Ngeendi, FC Avenir, Réal Madrid, Mama Ngaidé et Erago Diam. Finalement c’est FC Avenir et Mama Ngaidé qui gagneront leur billet à la finale. Les jeunes se sont retrouvés pour la conférence sur l’éducation confiée à l’IDN de Sélibaby MrHamath Ndongo. La nuit fut consacrée à la troupe artistique du jeune Amadou Tijane et des sketchs sur la religion et l’éducation. En finale Génie en herbe c’est FC Avenir qui gagne Mama Ngaidé 13pts contre 12pts.
Le Dr Mamadou Abou SY a animé la conférence sur la Santé qui a pour Thématique « Maladie à virus Ebola ». Un match de foot ball amical entre Fibnde NGeende et Manchester de Touldé Doubango a eu lieu à Thiédé, Finalement ce sont les visiteurs « Manchester » qui ont gagné la rencontre par 3bts à Zéro.
Enfin, selon, Aboubakry Dia et Hamady Adama Dia tous membres de FFNG, La revalorisation des valeurs culturelles et artistiques dans nos localités (villages) ne peut se réaliser qu’avec une plus grande implication et détermination des hommes et des femmes, jeunes et vieux sans omettre les pouvoirs publics et les partenaires au développement.
La soirée de Galas mettra fin à ce programme.

Diop Mohamedou Abou dit HBodiel (Hebdomadaire- Mauritanoix)

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge