Boidiel qualifie sa rencontre avec la CENI de routinière et naturelle

Le Président du parti El Wiam a qualifié sa rencontre en compagnie du ministre d’Etat Ahmed Ould Bahiye avec la commission électorale nationale indépendante de routinière et naturelle.

bodielsDans une déclaration à Sahara Média, Boidiel a soutenu que cette rencontre s’est passée conformément aux règlements issus du dialogue qui ont institué un comité de son suivi et de l’application de ses résultats. Selon Boidiel,  » le comité a été investi par le premier ministre en présence des partis politiques ayant participé au dialogue. C’est alors ça la source de notre légitimité en tant que présidents de ce comité de suivi ».

Ould Houmoid a précisé que leur rencontre avec la CENI se passe de façon régulière sur demande de l’une des parties et que la dernière rencontre a été convoquée par la commission électorale.

Boidiel a ajouté : « Ould Bahiye et moi avons agi conformément aux lois issues du dialogue et dans le cadre de nos prérogatives. S’il ya des partis dont la vision politique n’est pas encore claire, il fallait qu’ils déclinent leurs noms au lieu de s’adonner à des indiscrétions peu objectives et suspicieuses dont la scène politique n’a aucunement besoin.

Au comité de suivi, nous travaillons selon une vision politique transparente conformément à des règles et à des décisions que nous prenons en plein jour et selon notre pleine volonté. S’il ya quelqu’un qui n’a pas encore adopté une vision claire, il doit se remettre en cause jusqu’à que ses positions soient claires. Les partis de la Convergence sont unis, leur objectif est commun et leurs positions politiques sont les mêmes ». Boidiel Ould Houmoid a confirmé que la rencontre avec la CENI va dans ce sens.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind