Boko Haram génère dépeuplement des villages et déplacement des populations

secoursLa lutte contre Boko Haram est au centre d’un sommet régional sur la sécurité organisé samedi au Nigeria, en présence du président français François Hollande. Une initiative importante pour les populations qui souffrent directement du conflit et de ses conséquences sur les économies de la région. C’est le cas au Nigeria, au Niger, au Tchad et aussi au Cameroun. Ecoutez les présicions du Saïbou Issa, professeur à l’Université de Maroua, la grande ville de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Issa Saïbou est enseignant d’histoire à l’université de Maroua au Cameroun.africultures.com

« Du fait des attaques de Boko Haram, on a quelque 170.000 personnes déplacées [en] interne. Les villages se vident. Le niveau d’approvisionnement sur le marché de Maroua en produits de première nécessité et en produits manufacturés venant du Nigeria a beaucoup baissé…  »

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge