Boko Haram « s’apprête à s’installer en Mauritanie »

Ely Ould Mohamed VallLe groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest, plus connu sous le nom de Boko Haram » s’apprête à installer un  camp d’entrainement de jihadistes en Mauritanie », dans la zone proche de la frontière avec le Sénégal.

L’information a été révélée à Alakhbar par Ely Ould Mohamed Vall (Photo), l’ancien président de la transition mauritanienne de 2005-2006 et qui avait occupé la tête de la Direction générale de la Sûreté nationale pendant 18 ans ans.

La Mauritanie a d’ailleurs extradé au Sénégal un membre de Boko Haram, rappelle Ely Ould Mohamed Vall.

Dans le même contexte, Ould Mohamed Vall estime que l’attaque contre le camp de l’armée malienne à Nampala prés de la frontière avec la Mauritanie « doit concerner aussi Nouakchott, parce les auteurs opérent près de la frontière et ils entretiennent des relations audelà de cette frontalière« .

« Mais c’est encore plus grave à l’intérieur » de la Mauritanie, d’après Ould Vall qui attire l’attention sur certains événements dont la  profanation de tombes « vénérées par une grande partie de Mauritaniens. Cela porte l’empreinte de groupes appartenant aux organisations radicales comme Daech et AQMI ».

« Les groupes radicaux ne profanent de mausolées que dans leurs zones d’occupation comme ce qui s’est passé en Afghanistan et au nord du Mali« .

L’ancien chef de la sûreté mauriacienne cite également l’attaque contre une banque à Nouakchott par des gens qui disaient avoir agi « au nom d’Allah et pour lutter contre l’usure« .

Ely Ould Mohamed Vall rappelle en même temps l’évasion du jihadiste Saleck Ould Cheikh de la prison centrale de Nouakchott « malgré qu’il soit condamné à mort« .

Et l’ancien patron de la police maurianienne conclut: «Même les citoyens ordinaires ont ressenti la présence de ces groupes radicaux. Ils en parlent aussi ouvertement ».

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge