Booba vu par Luz, ou comment remporter un clash

imagesLe rappeur français représentant-le-92-mais-vivant-à-Miami a eu un dialogue particulièrement houleux, par médias interposés, avec des journalistes de Charlie Hebdo depuis une interview dans laquelle il dit n’être « ni Charlie, ni pas Charlie ». C’était au Parisien, le 13 avril :

« Je comprends l’indignation des gens après l’attentat, je comprends aussi l’indignation de certains musulmans qui se sont sentis insultés par un journal, même si je ne cautionne pas un tel attentat. Mais Charlie Hebdo a pris des risques. Quand tu t’attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi (…) Il y a une différence entre la liberté d’expression et l’insulte. Tu peux me critiquer, critiquer mon disque. Mais si tu me dis : « T’es qu’une merde », attends-toi à te prendre une tarte. Et là, ils ont dit : « Le Coran c’est de la merde. » « 

Le pape François et Groland

Des propos qui n’avaient pas plu à un certain nombre de responsables politiques à l’UMP – « apologie du terrorisme » pour Eric Ciotti, « justification infecte » pour Christian Estrosi – et encore moins au médecin Patric Pelloux, l’un des chroniqueurs du journal, qui lui a répondu sur Sud Radio :

« Il ferait mieux de chercher l’intelligence plutôt que de chercher à justifier les terroristes et de se mettre du côté de ceux qui ont tué des femmes, des enfants, des dessinateurs, des journalistes, des ouvriers, des musulmans, des juifs.  Les jeunes sont beaucoup plus intelligents que lui, et à mon avis ils feraient mieux d’écouter autre chose. »

Le rappeur, qui vient de sortir un nouvel album et qui en fait l’habituelle et consensuelle tournée promotionnelle, a répliqué sur les réseaux sociaux en se comparant au pape François. Dans une vidéo, le souverain pontife avait déclaré : « La liberté d’expression n’autorise pas tout et doit s’exercer « sans offenser ». » Et le rappeur d’ajouter : « La dictature de la pensée n’existe pas chez moi. Le pap’zer et le duc’zer ont dit exactement la même chose. C’est bizarre on ne le traite pas de terroriste lui!!!! (…) #92i #lesgrandsespritsserencontrent. »

Le va-et-vient pouvait continuer longtemps. Heureusement, le dessinateur Luz est allé sur le plateau de l’émission Groland sur Canal+ ce week-end. En quelques coups de crayons, il a mis tout le monde d’accord.

Source: Monde

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge