Boutilimit : Les forces de l’ordre dispersent, à coup de grenade lacrymogène les militants d’IRA

A Boutilimit, police et la gendarmerie ont procédé à la dispersion des militants d’IRA rassemblés, depuis l’éclatement d’un cas d’esclavage sur la personne de Noura. C’est ce qu’a appris le Calame ce matin d’une source dans cette ville.

Les militants de l’organisation, que préside Biram Ould Dah ould Abdeid, avaient investi un espace situé entre la brigade de la gendarmerie et la mairie pour protester contre ce présumé cas d’esclavage.

Et selon notre source, les militants d’Ira ont décidé, ce matin de creuser des trous pour se faire enterrer jusqu’au coup, ce qui a suscité un attroupement des populations et l’ire des forces de l’ordre qui ont jété des gaz lacrymogènes et engagé une course poursuite avec les militants de l’IRA vers le marché central de la ville d’où on entendait des détonations.

Cette action est intervenue au lendemain d’une conférence de presse, tenue par le présent Biram à Nouakchott, en présence de la petite Noura. Un point de presse au cours de laquelle Biram Ould Dah Ould Abdeid est longuement revenu sur les tenants et les aboutissants de ce présumé cas d’esclavage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Source :

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Nyass Saidou a écrit:

    Titre de l’Article : CHAMI : Deux candidats contestés

    Les habitants de la ville de CHAMI jugent la candidature de Lemrabott ould Tanji (UPR) à la députation de cette localité de déplacée ainsi que la candidature de Hassena ould Ahmed ould lebeid (UPR) au poste de sénateur.
    Si le Président de la République Mohamed ould Abdel AZIZ veut réellement mettre fin à la gabegie, il doit faire preuve de volonté politique et interdire les saboteurs du pays de se présenter aux élections législatives et sénatoriales.

    N’ayons pas peur de dire la vérité, les deux candidats sont impliqués dans des affaires inquiétantes. Hassena ould Ahmed ould lebeid est à l’origine du pillage des nos cotes par les bateaux de pêche chinois, pillage qui a pris d’ailleurs des proportions gigantesques, ces navires qui ne répondent plus aux normes continuent de piller nos eaux au détriment de la vie, de notre économie et de l’avenir de futures générations.

    Lemrabott ould Tanji est aussi accusé d’avoir fraudé le fisc Mauritanien sur ses revenus liés à son entreprise AZIMA qui opère actuellement dans la mine d’or de Tasiast (Kinross Gold), Aujourd’hui les journaliers de AZIMA sont sans droits d’assurance et sans sécurité sociale.
    La dite entreprise entreprend également sans NIF (Numéro Identification Fiscal) pour éviter uniquement de payer la TVA et contourner le fisc, c’est pour cette raison d’ailleurs que le gouvernement actuel a exigé que chaque facture doit obligatoirement mentionner le numéro NIF.

    Il est temps de dire non aux destructeurs, aux Mouvessidines et aux maux qui minent notre pays, place à l’honnêteté et à la valeur de l’individu. L’UPR à CHAMI risque de commettre une erreur fatale et extrêmement aventureuse en proposant Lemrabott ould Tanji député et Hassena ould Ahmed ould lebeid sénateur.

    Nyass Saidou
    Nouakchott

Exprimez vous!

CommentLuv badge