Bruxelles: demande la reconnaissance des Haratines de Mauritanie comme « groupe ethnique à part entière »

HaratinesUn membre du mouvement antiesclavagiste mauritanien, IRA, Abidine Merzough, a appelé l’Etat mauritanien à « reconnaitre l’identité des Haratines, groupe majoritaire, en tant que groupe ethnique à part entière, indépendant de celui des arabo-berbères, avec lesquels ils partagent la langue, héritage des rapports esclavagistes ».
Abidine Merzough s’exprimait mardi lors du hearing sur la Mauritanie, organisé au Parlement Européen, DROI Sous-Commission des droits de l’homme.

« Notre combat, a-t-il poursuivi, cible l’instauration de l’égalité et la justice dans un pays où une minorité arabo-berbère de 20-25 % détient le pouvoir politique, économique et militaire et use de la force pour soumettre une majorité noire de 70 á 80 % á l’exclusion, le racisme et l’esclavage».

« Notre but est l’émancipation et l’indépendance de la jeunesse noire pour lui éviter d’être les arrières-bases où les islamistes radicaux recrutent les combattants et kamikazes pour un monde islamique utopique et imaginaire ».

Abidine Merzough  a demandé aux partenaires internationaux de la Mauritanie  des mesures exigeant à ce pays « d’appliquer les lois anti-esclavagistes et fournir les moyens, aux anciens esclaves, pour accéder à l’indépendance économique ».

« Le régime mauritanien devra arrêter son acharnement contre les leaders des mouvements anti-esclavagistes,  qui ne demandent que leur droit et leur dignité », a-t-il ajouté.

Abidine Merzough a estimé que « la Mauritanie est l’un des rares pays au monde ou les défenseurs des droits de l’homme sont jetés dans les prisons  pour 2 ans fermes, quand ils demandent l’éradication de l’esclavage, je pense à mes amis Biram Dah Abeid, Brahim Bilal Ramdhane et Djibi SOW ».

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge