Bruxelles : l’UE et la Ligue arabe félicitent la Mauritanie pour les droits de l’homme et la liberté d’expression

sophie_brant_SAM_0301Sophie Brant: La Mauritanie a été citée par les experts de l’Union européenne et de la Ligue arabe comme un exemple en matière de liberté d’expression et d’association, lors de la conférence euro- arabe sur les droits de l’homme et la liberté d’expression qui se tient du 20 au 23 avril 2015 à Bruxelles.

Selon Mme Irabiha Abdel Wedoud, présidente de la Commission Nationale des droits de l’Homme mauritanienne, qui a présenté à Bruxelles un rapport avec de nombreux indicateurs, la Mauritanie occupe la première place en matière de liberté d’opinion et d’expression, ce qui dénote d’une volonté politique des pouvoirs publique et de l’engagement de l’Etat de promouvoir les libertés fondamentales.

Cette conférence internationale euro -arabe sur les droits de l’Homme et la liberté d’expression et d’association , qui se tient au Centre Albert Borschette à Bruxelles, a pour objectifs de partager les bonnes pratiques dans les domaines des libertés d’expression et d’association et d’étudier les mécanismes internationaux de protection de ces droits humains fondamentaux.

Cette conférence de haut niveau est présidée par M. Silvio Gonzato, directeur des droits de l’homme et de la démocratie de l’Union européenne, M. Ahmed Ben Mohamed Aljarwan, président du parlement arabe, et Mme Elham Alshejni, directrice des droits de l’homme à la Ligue des Etats arabe.

Plusieurs thèmes ont été présentés dans le domaine large de la liberté d’expression et d’association au sein des Etats européens, arabes, par des panélistes du Conseil de l’Europe, des agences des Nations Unies, des universités et des organisations internationales.

Des conférenciers , issus du parlement européen et arabe, de Front Line defenders, des Instituts danois et arabe des droits de l’homme, de l’ Open Society Foundation, du réseau euro – méditerranéen des droits de l’homme ,ont permis de débattre pendant les ateliers , dans un esprit de dialogue constructif et de respect mutuel.

Les participants à cette conférence euro- arabe ont plaidé pour un renforcement des capacités des Etats arabes et européens , dans le contexte de la cybercriminalité et de l’impératif de sécurité face aux nouvelles menaces terroristes , en respectant l’esprit de l’article 19 du pacte international sur les droits civiles et politiques, de la Charte africaine et de la Charte arabe sur les droits de l’Homme ainsi que la Convention européenne des droits de l’Homme.

Source: cridem

Sophie Brant

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge