Burkina Faso : Arrestation de l’ex chef d’Etat major de Kafando

Djibrill BassoléL’ex-chef d’Etat Major du président de la transition Michel Kafando,colonel major Boureima Kéré Recherchercolonel major Boureima Kéré a été arrêté vendredi soir à Ouagadougou, dans le cadre des enquêtes ouvertes après le coup d’Etat avorté, perpétré par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) dont il a été le patron, a-t-on appris de sources sécuritaires.
 »Le colonel Major Kéré a été arrêté par la gendarmerie et placé en garde à vue » dans les mêmes locaux que le général putschiste Gilbert Diendéré, ainsi que le général Djibrill Bassolé, également soupçonné de complicité dans ce coup de force.
Démis de ses fonctions de chef d’Etat major particulier du président, lors du premier conseil des ministres tenu après le putsch, le colonel Kéré a également été le chef de corps du RSP avec comme adjoint, l’actuel premier ministre Yacouba Isaac Zida.
Très proche du général Diendéré, celui dont les avoir ont été gelés à l’instar de 13 autres persones, s’était affiché avec les putschistes lors de la négociation pour le retour aux affaires du président Kafando.
Les procédures judiciaires contre les putschistes du 17 septembre ont « déjà été enclenchées » avec des « enquêtes, des auditions, et des perquisitions également en cours », a indiqué le gouvernement, assurant que les personnes interpellées et inculpées, dans le cadre de cette enquête, bénéficieront d’un procès équitable ».
En vue d’un retour progressif à la vie normale, le gouvernement a annoncé de nouveaux horaires du couvre-feu instauré depuis l’annonce du coup d’Etat.
Selon ces nouveaux horaires, le couvre-feu commencera à 1H00 du matin et se terminera à 4H00 du matin », indique le gouvernement qui « invite les populations des villes et campagnes au respect strict de ces nouveaux horaires et à rester vigilantes ».
Par ailleurs, les troupes militaires venues de l’intérieur du pays et ayant lancé un assaut sur la caserne du RSP qui a conduit à leur reddition ont quitté Ouagadougou pour rejoindre leurs garnissons respectives, où elles ont été accueillies en héros par les populations.

Boa, Ouagadougou

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge