Burundi : Bujumbura, un officier supérieur de l’armée tué dans une fusillade entre militaires et hommes armés

1BujumburaLe commandant du 311e bataillon de l’armée burundaise a été tué lors d’une fusillade entre militaires et des hommes armés, dans la capitale Bujumbura a déclaré à KOACI, une source sécuritaire de premier plan, qui n’a pas révélé l’identité de la victime.
Sur les circonstances du drame, le porte-parole de l’armée a déclaré que le commandant du 311 e bataillon a été blessé mardi lors d’une fusillade entre hommes armés et militaires. Les hommes armés sont arrivés à bord d’un véhicule, près du quartier « asiatique ». Grièvement blessé, le commandant a été conduit à l’hôpital militaire de Bujumbura où il a rendu l’âme.
La victime relevait du camp militaire de Kayanza Rechercher Kayanza (Nord du Burundi).
Le commandant tué était à la tête d’une unité déployée autour de la radiotélévision d’Etat burundaise, pour sa protection.

Source: Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge