L' »Africaine de l’année » (Marguerite Barankitse élue)

À l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, les internautes de Jeune Afrique ont élu Marguerite Barankitse « Africaine de l’année ».

Marguerite Barankitse est l'Africaine de l'année.Surnommée Maggy par ses compatriotes, la fondatrice de l’ONG burundaise Maison Shalom recueille depuis le milieu des années 90 des milliers d’orphelins. Portrait « interactif » de celle que l’on appelle aussi la « Maman aux 10 000 enfants ».

Vous avez été nombreux à voter pour désigner qui, parmi les 21 candidates que Jeune Afrique avait sélectionnées, serait l’Africaine de l’année. Avec plus de 20% des voix, c’est la Burundaise Marguerite Barankitse qui s’est finalement distinguée, après un long suspense, l’athlète ivoirienne Murielle Ahouré se plaçant en deuxième position avec quelque 10% des voix. Fondatrice de l’ONG Maison Shalom, Marguerite Barankitse recueille depuis deux décennies des orphelins du Burundi, au point d’être parfois surnommée « la Maman aux 10 000 enfants ».

Découvrez son portrait interactif en promenant votre souris sur la photo ci-dessous.

Source : JA

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind