Burundi: Nkurunziza avertit: « Si les dirigeants de l’UA violent ce principe, ils auront attaqué le pays »

Pierre NkurunzizaPas d’autorisation de déploiement de troupes africaines au Burundi. Le Président Pierre Nkurinziza a prevenu l’ Union Africaine que cette mission sans le feu vert du pays, sera considéré comme une atteinte à sa souveraineté.
Le Conseil de paix et sécurité de l’Union africaine a demandé le déploiement d’ une mission de stabilisation pouvant aller jusqu’à 5000 hommes (Maprobu) . Mais le gouvernement burundais a officiellement refusé.
Le président Nkurunziza a signifié dans une déclaration radiophonique relayée par l’agence Reuters que le respect de l’intégrité du territoire burundais s’impose à tout le monde ».
« Au cas où ils (les dirigeants de l’UA) violent ce principe, ils auront attaqué le pays. Et dans ce cas, tous les Burundais doivent se lever et se battre contre eux » , a averti le président burundais.
Le refus de ce déploiement militaire par Nkurunziza n’est pas une surprise en soi . La médiation du président béninois, Thomas Boni Yayi, proposée par l’UA avait été également récusé par le camp gouvernemental.
Le gouvernement burundais a fait savoir qu’il ne participera pas aux pourparlers prévus en janvier prochain, à Arusha.
Les violences récentes au Burundi font craindre à la communauté internationale le retour de violences à grande échelle depuis la candidature dePierre Nkurunziza  , élu en 2005 et réélu en 2010 pour un troisième mandat jugé anticonstitutionnel par ses adversaires.

Source:  Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge