Burundi: Un leader de l’ opposition et son garde de corps assassinés à Bujumbura

burundDes individus armés ont abattu samedi soir le leader d’un petit parti de l’opposition burundaise et son garde du corps.
Zedi Feruzi, le président de l’Union pour la paix et la démocratie (UPD), a été assassiné alors qu’il rentrait chez lui dans le quartier de Ngagara. Peu après l’incident, son corps ensanglanté et celui d’un policier garde du corps gisaient devant son domicile.
« M. Feruzi a reçu plusieurs balles, dont une dans la tête. Il circulait apparemment à pied quand il a été attaqué », a expliqué un voisin, qui a n’a pas assisté à la scène mais était à proximité au moment de l’incident.
Cet assassinat survient au moment où Bujumbura Rechercher Bujumbura connaît une trêve dans les manifestations contre une troisième candidature du président Pierre Nkurunziza Rechercher Pierre Nkurunziza et qu’un timide dialogue entre les leaders de la contestation et le gouvernement a été engagé, sous l’égide de l’envoyé spécial des Nations unies Saïd Djinnit, de représentants de l’Union africaine (UA) et des pays de la région.
Petit parti d’opposition, l’UPD s’est un moment divisé, une faction se rapprochant du parti au pouvoir CNDD-FDD. Mais l’UPD était retourné récemment dans l’opposition.
Vendredi soir, trois personnes avaient été tuées et plusieurs dizaines blessées dans une attaque à la grenade en plein centre de la capitale.
Des manifestations ont lieu quasi quotidiennement, émaillées de nombreux heurts avec la police, avec près de 25 morts en quatre semaines.

Source: Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge