Campagne de sensibilisation des jeunes sur les risques et dangers de la migration illégale

AMAM2

Telle est la problématique abordée lors d’une conférence de presse tenue ce 16 juin par AMAM et ses partenaires au musée national. Cette campagne qui implique plusieurs ONG dont AMAM ((Association Multiculturelle pour un Avenir Meilleur), AMLII, MSGV (Monde sans Guerres et sans Violence) et le réseau Mauritanien des Journalistes en Population et Développement (CFJPOD), va se dérouler du 12 au 21 Août dans les 5 moughataas de Nouakchott ainsi que dans les zones migratoires telles que Dakhlet, Nouadhibou Gorgol, Traza, Brakna et Assaba.

Cette initiative soutenue par l’Union Européenne entre autre est un apport des ONG en faveur de la mise en œuvre de la stratégie nationale de gestion de flux migratoire adoptée en juin 2011.

Même si la Mauritanie n’est plus comme avant un axe fréquenté par les candidats vers l’eldorado européen, la migration illégale  est toujours « un thème d’actualité » selon les organisateurs suite à une question de rimweb. Ainsi pour l’expert en migration Pr Hamed Meine : « même s’il ya moins de clients vers l’Europe », la vigilance doit être de mise par rapport « aux réseaux qui dorment » conseille ce dernier. Quant à l’apport des migrants, un intervenant expliqua que ces derniers « peuvent constituer une valeur ajoutée pour la Mauritanie » comme à l’image de la diaspora mauritanienne.

Cette caravane qui débutera par la commune de Sebkha du 12 au 13 Août sera marquée par des conférences sur « les dangers de la migration : jeune et développement », de méga concerts, sketch et projection film.

Awa Seydou Traoré

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge