Campagne de sensibilisation et de la Redynamisation du programme du comité de coordination et de suivi de l’éducation parentale dans la Wilaya de Dakhlet Nouadhibou.

parentaleDans le cadre de l’exécution du programme relatif aux activités du comité de suivi et de coordination de l’éducation parentale, la Coordinatrice Régionale du Ministère des Affaires Sociales et de la Famille Zeinabou Mint Mohameden et son staff ont organisé lundi 04/01/2016 à 12 H au Centre des Ressources et de la petite enfance, une réunion relative au lancement de la mobilisation sociale de la deuxième phase du projet dont le lancement officiel a été  fait au cour du précédent projet en 2015.
Cette campagne de redynamisation de l’éducation parentale se poursuivra jusqu’au 03/02/2016. Cette initiative vise des enfants âgés de 0 à 6 ans, ayant pour objectifs spécifiques :
– Le renforcement des capacités locales pour la promotion de l’éducation parentale suivi des activités au niveau de la Wilaya de Dakhlet Nouadhibou etBoulenoir.
– Appuyer les relais pour l’organisation des causeries de sensibilision
– Réaliser des réunions de formation au profit des membres des Associations formées, des enquêteurs, des superviseurs.
– Effectuer avec les diffusants acteurs le plan et la cartographie des activités de mobilisation de 1000 (Mille) parents d’élèves dans la Wilaya sur les cinq principaux comportements dans divers domaines familiaux ( la nutrition, l’hygiène, la prévention des maladies, la protection contre les dangers domestiques etc.).
– La réalisation du porte à porte dans la zone où l’organisation des communautés est défaillante.
Résultats attendus : pour que les membres des associations formés, les superviseurs, l’agent de saisi et le contrôleur de saisi renforcent leurs réflexions et acquierent de nouvelles connaissances dans le domaine du développement de la petite enfance et son mode de transmission aux parents. Et ensuite obtenir les acquis des parents sur les pratiques éducatives familiales qui sont mesurées sur 50% de la population suivie.
Les personnes proposées pour superviser et mettre en œuvre le programme sont (la Coordinatrice, dix Superviseurs déjà identifiés et formés en première phase du programme et Cinquante relais parmi les meilleurs retenus dans la phase une du projet).
Les bénéficiaires de la deuxième phase du programme :
– L’équipe de la Coordination Régionale en charge de la mobilisation sociale, y compris ceux qui fonctionnent dans le cadre de la table régionale et du système de protection communal (SPC) pour les questions de protection et développement du jeune enfant ;
– Les organisations féminines (Coopératives féminines, ONGs, Union de Coopératives) reconnues par l’intérêt porté à la petite enfance et en mesure d’assurer la restitution auprès des familles ; les clubs de jeunes et la coordination des handicapés

Source : Nation Info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge