CAN 2013: Le Ghana bat le Cap Vert (2-0) et se hisse en demi-finales

Pour la quatrième fois d’affilée, le Ghana est en demi-finales de la CAN. Un doublé de Wakaso a libéré les Blacks Stars, bousculés par le Cap Vert (2-0).

 

 

 

 

 

Et de quatre pour le Ghana. Les Blacks Stars, perpétuels outsiders de la Coupe d’Afrique des nations, se hissent pour la quatrième fois consécutive dans le dernier carré de l’épreuve. Finalistes en 2010, ils ont fini troisièmes en 2008 et quatrièmes l’année passée. Après leur victoire poussive (2-0) face au Cap Vert samedi, les voilà à nouveau parmi les quatre derniers candidats à la victoire finale dans la CAN.

Mais que ce fut dur pour les Ghanéens, face à ce formidable petit poucet du Cap vert, révélation du tournoi, qui a encore joué crânement sa chance et n’aurait pas volé de poursuivre l’aventure. Mais ce seront bien les hommes de James Appiah qui continuent leur parcours. Ils défieront le vainqueur de Burkina Faso-Togo en demi-finales mercredi. Auteurs d’une prestation sans relief sur la pelouse de Port-Elizabeth, les Ghanéens se sont appuyés sur deux hommes pour construire leur succès. Entré en début de seconde période, Mubarak Wakaso a inscrit un doublé.

Dauda impérial

En état de grâce dans son but, le gardien Abul-Fatawu Dauda a lui repoussé avec brio les assauts des Requins bleus. Ces deux joueurs sont clairement sortis du lot chez des Black Stars sans inspiration et incapables de mettre du rythme dans cette rencontre. Dominateurs en première période, avec quasiment 60% de possession de balle, ils n’ont jamais réussi à mettre le danger dans le camp adverse. Trop prévisibles offensivement, extrêmement lents dans leurs enchaînements, ils ronronnaient et les Cap-Verdiens s’étaient même montrés les plus menaçants, par Heldon notamment (13e).

Reparti sur le même tempo en début de seconde période, le match a basculé sur une décision arbitrale litigieuse. Suite à un duel avec Carlitos, Asamoah Gyan s’est écroulé dans la surface et a obtenu un penalty généreux, transformé en force par Wakaso (54e). Soulagés par cette ouverture du score tombée du ciel, les Ghanéens ont laissé l’initiative aux Cap-Verdiens, qui ont poussé sans relâche au cours de la dernière demi-heure. Mais Platini (58e), Djaniny (82e) ou encore Heldon (90e+4) ont tous buté sur un Dauda impérial. Orphelins dans le deuxième acte de Ryan Mendes, touché à la cheville droite, les Requins ont même été crucifiés en fin de rencontre. Wakaso a profité de la montée sur un corner de Vozinha, gardien du Cap-Vert, pour partir seul en contre et pousser le ballon dans le but vide (90e+5). Tout à leur bonheur, les Ghanéens pouvaient savourer. Mais ils devront certainement en montrer davantage pour ajouter un cinquième titre continental à leur palmarès dimanche prochain.

 

Eurosport

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind