CAN 2015: la Côte d’Ivoire défiera l’Algérie, le Cameroun sorti

Côte d'IvoireRFI : Une équipe de Côte d’Ivoire plus solide et plus réaliste est venue à bout de celle du Cameroun (1-0) et s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, ce 28 janvier à Malabo, où elle affrontera l’Algérie. Les Camerounais sont éliminés de la CAN 2015.

La Côte d’Ivoire a enfin battu le Cameroun en Coupe d’Afrique des nations, après cinq défaites et deux nuls en phases finales. Ce succès 1-0 se double d’une qualification pour les quarts de finale de la CAN 2015 et d’une élimination des Camerounais dès le premier tour. Les Ivoiriens ont obtenu leur accessit en affichant un autre visage, après deux nuls 1-1 peu convaincants face à la Guinée et au Mali.

Pour la première fois durant cette CAN 2015, l’équipe de Côte d’Ivoire ouvre par exemple  le score. C’est une frape puissante et flottante de Max Gradel qui bat Joseph Ondoa (35e). Le gardien de but camerounais a manqué de vigilance et permis à l’attaquant ivoirien d’inscrire son deuxième but du tournoi.

De manière générale, les Eléphants sont beaucoup plus en réussite que lors des deux précédents matches. Leur système de jeu en 4-4-2 avec un Yaya Touré positionné assez bas leur évite d’être pris de vitesse par les Camerounais.

En pointe, Wilfried Bony malmène le défenseur central Nicolas Nkoulou. A la 5e minute, l’avant-centre ivoirien jaillit au premier poteau sur un centre en retrait du latéral droit Serge Aurier. Mais sa reprise de la hanche ne trompe pas la vigilance d’Ondoa. A la 19e minute, c’est Aurier qui menace Ondoa d’un coup de tête. Le défenseur gâche enfin une contre-attaque avec un tir trop écrasé (44e).

Même la sortie du défenseur central Eric Bailly (28e), touché au dos, ne semble pas perturber la sélection ivoirienne.

Le Cameroun change sa ligne d’attaque en vain

Les Camerounais ont une meilleure maîtrise du ballon, mais le bloc ivoirien les gêne. Seul Edgar Salli se montre dangereux avec un tir qui force Sylvain Gbohouo à se jeter (35e), puis sur une percée dans l’axe conclue par une demi-volée ratée (45e+3).

Volker Finke, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun, fait pourtant entrer Vincent Aboubakar à la pause à la place de Salli (46e), puis Leonard Kweuke à la place de Franck Etoundi (55e). Enfin, Benjamin Moukandjo cède sa place à celui que les supporters camerounais réclament : Clinton Njie (67e).

Les Ivoiriens reculent encore d’un cran. Ils procèdent par contres-attaques. Bony réussit à se dépêtrer d’un ceinturage de Nkoulou pour frapper au but, mais il tire sur Ondoa qui n’en demandait pas tant (63e). A la 84e minute, Junior Tallo, entré en jeu lui aussi, s’enfonce dans la défense camerounaise, s’infiltre par la droite mais ne trouve pas la mire.

Les Lions indomptables jettent toutes leurs forces dans la bataille mais ne parviennent pas à égaliser. Ils quittent la Guinée équatoriale prématurément. Les Ivoiriens affronteront l’Algérie en quarts de finale de la CAN 2015, le 1er février à Malabo. Comme lors de la CAN 2010…

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge