CAN 2015: une nouvelle finale pour la Côte d’Ivoire

Gervinho célèbre son but face à la RDCRFI : La Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour la dernière marche de la Coupe d’Afrique des nations 2015 en battant la RDC mercredi soir à Bata (3-1). Grâce à des buts de Yaya Touré, Gervinho et Wilfried Kanon, les Eléphants disputeront dimanche leur troisième finale depuis 2006. Pour un second sacre après le succès de 1992 ?

La Côte d’Ivoire est arrivée avec une seule idée en tête : l’efficacité. Avec Yaya Touré, quadruple meilleur joueur africain, Gervinho, Bony ou encore Gradel, elle avait des arguments. Pour battre l’inattendue République Démocratique du Congo, il en fallait. Elle a donc misé sur le sur le onze de départ qui avait éliminé l’Algérie en quarts de finale. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

La RDC, qui est démarré cette édition 2015 sur la pointe des pieds avec trois nuls lors de la première phase, a parfaitement bien entamé cette demi-finale en se procurant la première occasion franche de la partie. Sur un centre venu de la droite, Jeremy Bokila profite d’une faute de marquage pour contrôler au second poteau, avant de frapper du gauche. Mais Sylvain Gbohouo, impeccable depuis le début de la compétition, sauve le ballon (6e).

Le missile de Yaya Touré

Les Léopards réussissent leur entrée dans cette demi-finale et font douter les Eléphants avant un missile de Yaya Touré. Sur une passe de Wilfried Bony, la frappe du quadruple meilleur joueur africain est imparable et la Côte d’Ivoire ouvre le score. Les quelques supporters ivoiriens présents dans le stade de Bata jubilent (20e). Mais pas très longtemps. A peine quelques minutes plus tard, une main d’Eric Bertand Bailly, à la lutte avec Dieumerci Mbokani dans la surface congolaise, provoque un penalty transformé par Mbokani en personne qui signe son troisième but dans la compétition (24e).

Cette égalisation ne perturbe cependant pas les Ivoiriens. Gervinho, de retour sur la pelouse depuis les quarts de finale après deux matchs de suspension, permet à ses coéquipiers de reprendre l’avantage juste avant la fin de la première période (41e) grâce à une nouvelle passe décisive de Wilfried Bony, double buteur face à l’Algérie, et omniprésent dans cette équipe.

Bolasie et Mbokani un ton en dessous

La RDC ne sombre pas. Yannick Bolasie, capable de gestes hors du commun, se montre enfin en seconde période. Le joueur de Crystal Palace met le feu dans la défense ivoirienne et tente de relancer les Léopards. Bolasie, excentré, déclenche une splendide demi-volée du pied gauche (48e) avant que sa frappe du droit au point de penalty ne soit stopper par Sylvain Gbohouo quelques minutes plus tard (55e). Finalement, c’est la Côte d’Ivoire, plus réaliste, qui marquera à troisième but grâce à Wilfried Kanon (68e), juste après le retour de Dieumerci Mbokani sur le banc (sorti à la 60e minute).

Battue en finale de la CAN 2012 par la Zambie d’Hervé Renard, la Côte d’Ivoire retrouvera donc la finale de cette compétition dimanche à Bata avec son ex-bourreau sur son banc de touche. Un bon signe ?

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge