CAP: Des points importants du dialogue ont été occultés

Les partis de la Coalition pour une alternance pacifique (CAP) ont déclaré que le dialogue qu’ils ont mené avec le pouvoir a constitué une avancée Bodiel-Messoudremarquable dans plusieurs domaines, comme la consolidation de l’unité nationale, les droits de l’homme et le renforcement des institutions démocratiques.

Toutefois, la CAP ajoute qu’elle enregistre, avec regret, que des points importants de l’accord n’ont pas connu d’avancée dans leur application , notamment ceux liés à la bonne gouvernance, à la professionnalisation de l’administration et à sa neutralité, ainsi que l’incompatibilité de certaines fonctions avec la pratique de la politique.

Dans un communiqué dont l’agence El Hourriya a reçu une copie, la CAP dénonce également certaines pratiques « persistantes » comme le clientélisme politique, le non respect des textes et l’utilisation excessive des moyens de l’Etat à des fins politiques, « surtout qu’on est à la veille d’élections qu’on veut être consensuelles, transparentes et libres ».

Source : Elhouriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind