Carte de séjour: la police intensifie le rafle et les reconductions des étrangers à la frontière

etrangerrimLe problème de la carte de séjour continue de créer la psychose chez les communautés étrangères. Depuis bientôt un mois, les autorités mauritaniennes ont ordonné des contrôles d’identité pour les étrangers. Ceux qui se trouvent en situation irrégulière sont interpellés et reconduits à la frontière. «Des arrestations ont été procédées ces derniers jours jusque dans les restaurants et d’autres lieux de fréquentation publique comme les vidéos clubs au quartier Medina 3 au centre de Nouakchott » révèlent nos confrères d’Al Akhbar.info.
Nos confrères de souligner sur audition des témoins, qu’une restauratrice mauritanienne a été reconduite il y a deux semaines de son lieu de travail au commissariat après qu’elle a protesté contre l’arrestation de son frère que la police avait pris pour un étranger.
«Certaines des personnes arrêtées ont été reconduites à la frontière. D’autres ont dû payer jusqu’à 6 000 Ouguiyas avant d’être relâchés », ont affirmée les témoins interrogés par nos confrères.

Une situation qu’assistent impuissants les ambassades des pays subsahariens qui ne font que constater les faits sans pouvoir apporter des solutions aux sollicitations de leurs citoyens.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge