INSOLITE: elle accouche à l’âge de 10 ans !

Une Colombienne de seulement dix ans a accouché en urgence à la suite d’une hémorragie. L’accouchement de la petite fille a provoqué une véritable indignation dans tout le pays.

Membre de la tribu indigène Wayuu dans le Nord de la péninsule de La Guajira en Colombie, la fillette était enceinte de 39 semaines lorsqu’elle a été emmenée d’urgence dans l’hôpital de Manaure, dans le nord du pays. Celle-ci souffrait d’une hémorragie et se plaignait de violentes douleurs. C’était la toute première fois que la fillette consultait un médecin, selon la télévision hispanique, Univision Noticias. A son arrivée en urgence à l’hôpital, les médecins ont décidé de pratiquer une césarienne. Une opération risquée selon les médecins, étant donné le jeune âge de la maman et le faible poids du bébé.

Finalement, tout s’est bien passé pour la maman et l’enfant, une petite fille, qui se portent bien.

?

Du côté de la tribu indigène Wayuu, on refuse de divulguer l’identité du père du bébé. Il pourrait s’agir d’un homme de 30 ans qui ne risque pas de poursuites judiciaires car la constitution colombienne garantit une certaine autonomie à cette tribu. La naissance précoce de la jeune maman a provoqué une véritable indignation en Colombie. Cependant un tel cas n’est pas si rare selon les médecins de l’hôpital de la municipalité de Manaure. « Nous avons déjà vu des cas similaires chez des jeunes filles de la tribu Wayuu. A une époque où les filles devraient jouer à la poupée, elle doivent prendre soin d’un bébé. C’est choquant », s’indigne un médecin de l’hôpital.

Source : yahoo

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

  

SPORT:Le Président de la République donne le coup d’envoi du Marathon international de Nouakchott

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Oud Abdel Aziz, a donné le coup d’envoi, vendredi matin au Complexe olympique à Nouakchott, du Marathon international de Nouakchott, organisé par le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports en collaboration avec la Fédération mauritanienne d’athlétisme dans le cadre des activités de la Journée nationale du sport, approuvée jeudi en Conseil des ministres et fixée au premier vendredi du mois d’avril de chaque année.
Le Président de la République a tiré un coup de feu en l’air pour marquer le lancement du marathon qui comprend des distances de 42 Km, 21 Km et 10 Km pour les hommes et les femmes en plus de 5 Km pour les personnes handicapées.
Plus de 3.000 athlètes comprenant des représentants du Maroc, de l’Algérie, du Sénégal, de la Gambie et de la Côte d’ivoire (à raison de trois par pays) et environ 2.000 amateurs participent au marathon dont les prix s’élèvent à 6.400.000 ouguiyas.
Dans une déclaration à l’AMI, le chef de l’Etat a exprimé ses remerciements à la jeunesse mauritanienne pour son engagement et son engouement vers la participation à ce marathon international, le premier du genre, ainsi qu’à tous les participants à cette importante manifestation.
Il a encouragé les jeunes et les personnes âgées à prendre part à ce genre d’activités qui, outre leur importance pour la santé, donnent une forte impulsion au développement de l’esprit sain dans le corps sain.
Monsieur Mohamed Oud Abdel Aziz a exprimé sa déception par rapport au délaissement constaté de la pratique du sport au cours des dernières décennies, ce qui a conduit à l’apparition de nombreux et grands problèmes sanitaires sur le plan national. Il a appelé l’ensemble des citoyens à promouvoir et à ancrer la culture sportive dans l’intérêt de la santé de tout un chacun et vu son rôle positif dans le développement du pays et des capacités de sa jeunesse.
A l’occasion du démarrage du marathon, la ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Mme Cisse Mint Cheikh Oud Boide, a souligné que l’annonce par le Gouvernement d’une Journée nationale du sport représente une pierre supplémentaire dans l’édifice des réalisations accomplies au profit des sports dans le pays.
Elle a rappelé dans ce cadre la création du Fonds d’appui au secteur, la redynamisation du sport scolaire, la formation du cadre humain capable de développer le sport et la construction prochaine de stades olympiques dans toutes les wilayas du pays.
La ministre a appelé les jeunes mauritaniens à aller de l’avant dans la pratique des sports compétitifs afin de faire gagner au pays la position qui lui sied aux plans régional et international.
De son côté, M. Mohamed Oud Ghali, président de la Fédération mauritanienne d’athlétisme, a indiqué que cette journée restera gravée dans les annales du sport dans le pays en tant que première occasion de jeux marathoniens sur la terre de Mauritanie.
Le Président de la République a été salué, à son départ comme à son arrivée au Stade olympique, par le premier ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, la ministre de la culture, de la jeunesse et des sports et le président du Comité olympique mauritanien, Dr Mohamed Mahmoud Ould Mah.
Le chef de l’Etat a salué les présidents des fédérations sportives nationales, les membres de l’équipe nationale de football et un certain nombre de sportifs.
Le lancement du marathon a eu lieu en présence du premier ministre, des membres du Gouvernement, des hautes personnalités de l’Etat et d’un certain nombre d’invités.

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

 

Lille revient dans le coup

La 30e journée fut explosive! Lille, 3e, a relancé le championnat, grâce à son succès contre Toulouse (2-1), revenant à 4 points de Montpellier, leader avec un match en moins, et du Paris SG, hagard, qui a connu sa première défaite sous l’ère Carlo Ancelotti en L1 à Nancy (2-1).

© photo news.
© afp.
© photo news.
© reuters.

Montpellier, leader sans jouer à égalité de points avec le PSG, 2e, garde un atout plus que précieux dans sa manche avec son match décalé de la 30e journée le 11 avril à Marseille. Pour l’heure, le champion en titre reste le LOSC, qui n’a donc pas dit son dernier mot et finit la saison à plein régime, porté par un Hazard exceptionnel.

Rudi Garcia, entraîneur lillois, fait mine de ne pas penser au titre: « Après, si Paris et Montpellier font des contre-performances, ce qu’il faut c’est continuer à gagner nos matches pour être là. Mais en toute logique le titre sera pour Paris ou Montpellier. »

Mais les Dogues sont bel et bien lâchés et ont donné un gros coup au moral de leurs concurrents dans la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions. Le TFC, meilleure défense de L1, qui restait sur 6 matches sans défaite, est ainsi tombé de haut dans le Nord.

Et Lille a fait le ménage autour de lui, sécurisant sa 3e place, repoussant les Toulousains, 4e, à 6 points derrière. Et le Téfécé pourrait se mordre un peu plus les doigts après sa défaite contre le LOSC, avec le dernier match de cette journée, Rennes-Lyon, dimanche soir (coup d’envoi 21h00).

Il suffirait d’un nul aux Lyonnais, pour l’heure 5e, pour passer devant le club de la Ville Rose à la différence de buts (+6 contre +10). Lyon, en cas de succès, pourrait revenir à quatre points de Lille et rester dans la course à la Ligue des champions.

Mais la grande histoire du week-end restera évidemment le tremblement de terre en Lorraine samedi soir avec le premier revers du PSG version Ancelotti en L1, contre une équipe engagée dans la… lutte pour le maintien.

Même si l’entraîneur italien et son directeur sportif brésilien Leonardo ont fait bonne figure devant micros et caméras après le match –« je ne suis pas inquiet »; « il n’y a pas de crise »– le PSG a clairement terminé le mois de mars sur une très mauvaise note.

Le « Qatari SG », qui a dépensé environ 100 millions d’euros sur les marchés des transferts d’été et d’hiver, reste désormais sur une série de quatre matches sans victoire toutes compétitions confondues (2 nuls, 2 défaites).

L’équipe parisienne, déjà éliminée des deux coupes françaises et de l’Europa League, saura-t-elle gérer une pression qui va grimper les marches quatre à quatre sur fond de lutte pour le titre? Pour ne rien arranger, dimanche prochain, c’est le clasico au Parc contre Marseille, « LE » match de l’année, celui à ne pas rater après la gifle de la phase aller au Vélodrome (3-0).

Ancelotti va devoir gérer les ego de son vestiaire cette semaine, notamment celui de Nene, chauffé à blanc samedi soir, cloîtré sur le banc pendant tout le match, pendant qu’un Pastore transparent déjouait sur la pelouse synthétique de Nancy.

Le feuilleton du PSG a éclipsé le reste de la journée, marquée notamment par la première victoire de Jean-Guy Wallemme à la tête d’Auxerre (2-0 contre Valenciennes). Un succès pour rien pour l’AJA, qui reste bon dernier.

Source: 7sur7

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info 

Symposium : l’Importance de l’environnement pour un développement durable des régions frontalières

 

La Fondation Konrad Adenaüer (FKA) et l’Association pour le développement du Pays Bassari au Sénégal organisent, les 16 et 17 mars 2012, un symposium sur l’importance de l’environnement pour un développement durable de régions frontalières.

Le symposium aura lieu au centre de formation polyvalent de Salémata (région de Kadougou). Les participants à cette rencontre se pencheront entre autres sur les thèmes suivants : « La déforestation du département de Salémata » ; « Dangers et défis » ; « La vie en proximité du parc national Niokolo Koba » ; « L’exploitation minière industrielle et individuelle » ; « Techniques agricoles anciennes et modernes, quel apport pour un développement durable ? Comment mettre à contribution la tradition pour garantir un développement durable ? Quel rôle jouent les décideurs politiques et économiques pour le développement durable ? »…

Ferloo.com

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

 

RENVOYEE POUR PORT DE JUPE TROP LONGUE ?

Une adolescente française a été renvoyée à son domicile par les responsables de son école car elle portait une jupe trop longue. Selon eux, ce style vestimentaire a une connotation beaucoup trop religieuse.

Selon le Parisien, Khadidja, une jeune fille de confession musulmane qui étudie au lycée Edmond Rostand dans le Val d’Oise en Francese serait vue refuser l’accès de son établissement scolaire, ce lundi, et ce parce que sa jupe était beaucoup trop longue. « La proviseure m’a dit que c’était de la provocation et que je devais rentrer chez moi », confie Kadhija qui affirme qu’elle portait une jupe de style « gitane ».

« Si j’étais entrée au lycée avec le voile, j’aurais compris », poursuit-elle. « Mais là, j’ai quand même le droit de mettre une jupe gitane. D’autres viennent en hippie ou en gothique sans que ça pose problème ».

Pour la proviseure du lycée, tout est faux. « Je n’ai aucune élève qui n’est pas acceptée en classe pour une tenue vestimentaire particulière. Khadidja n’avait tout simplement pas ses affaires de classe », se défend-elle. Mais le rectorat semble la contredire. « Cela fait partie de l’éducation de faire des remarques aux élèves dont la tenue est provocante, comme pour une jeune fille qui vient à l’école le ventre à l’air. Ici, c’est plutôt une tenue qui rappellerait une croyance », explique le porte-parole du rectorat

Source: 7sur7

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info 

L’Indonésie veut interdire les mini-jupes

 

Le ministre des affaires religieuses en Indonésie, Suryadharma Ali, veut faire interdire les mini-jupes. Selon lui, elles sont « pornographiques ». « Nous allons organiser des débats pour savoir comment les gens comprennent la pornographie. Je suis sûr qu’il y aura des définitions très différentes. Cependant, il doit y avoir un ensemble de critères universels pour définir quelque chose de pornographiques. Le fait de porter une jupe au-dessus du genou en est un. »

Ce n’est pas la première fois que les tenues des femmes sont pointées du doigt en Indonésie. Il y a peu, le gouvernement sommait les femmes de se couvrir un peu plus pour prévenir la criminalité. Un peu plus tôt cette année, un parlementaire faisait un lien douteux entre les habits et le viol. « Il y a eu beaucoup de cas de viols ou d’actes immoraux récemment et c’est parce que les femmes ne portent pas des vêtements appropriés. Vous savez comment sont les hommes. Les vêtements provocants leur font quelque chose. »

Source: Dakaractu

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info 

Il mange des braises brûlantes

Cet Indien, Ambuli Abu, a l’étonnante particularité de manger des braises encore brûlantes. Sans craindre l’extrême chaleur du charbon, il croque le bout de bois en feu.
En Inde, à Coimbatore, Ambuli Abu s’est découvert une nouvelle passion pour les braises brûlantes. Il est particulièrement résistant à la chaleur puisqu’il arrive à faire tenir des morceaux de charbon ardent dans sa bouche. Il mâche ceux-ci jusqu’à l’avaler entièrement.

Il semblerait donc que le fait de réussir à marcher sur les braises ne représenterait plus un exploit en soit mais qu’arriver à manger un morceau de charbon en feu soit bien plus impressionnant. Néanmoins, on peut craindre que même les plus courageux ne soient pas encore prêts à s’enfoncer une braise brûlante dans la bouche. De ce fait, Ambuli Abu est donc quasiment sûr de garder sa particularité encore longtemps.

Cependant, on apprend dans le reportage publié par le site Diagonal View, que cette étonnante performance n’est certainement pas sans risque pour sa santé. En effet, il se pourrait que sa performance lui cause des dommages graves à l’estomac. Pour passer le temps et varier les plaisirs, il lui arrive également de manger du verre. Dans une de ses vidéos, on le voit avaler une ampoule après l’avoir réduite en morceaux avec ses dents.

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info